France Economie

Loi Travail : un chèque aux étudiants comme solution ?

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

UEC

La réponse du gouvernement aux attentes des jeunes, après les avoir reçus, ce lundi 11 avril, est une promesse de 500 millions d'euros d'aide.

Après l'engagement des étudiants et lycéens contre la loi Travail, les organisations de jeunes ont été reçues à Matignon. Le gouvernement a annoncé lundi 11 avril un plan. En voici l'essentiel :

  • Les étudiants recevant une bourse la verront prolongée de quatre mois après la fin de leurs études.
  • Le nombre de places en BTS sera augmenté et l'accès en IUT élargi aux bacs technologiques
  • Les CDD seront taxés (ils représentent près de 90% des nouvelles embauches)
  • L'Etat se portera garant pour les moins de 30 ans désirant louer un logement
  • Une couverture maladie universelle complémentaire sera proposée aux jeunes isolés
  • La rémunération des apprentis sera portée de 300 à 400 €.

 

loi travail étudiants El Khomri« J'ai un problème, je fais un chèque », a souri, le lendemain matin, Nicolas Doze, chroniqueur économique, commentant la décision sur la chaîne BFMTV. « Et j'ajoute une taxe ». Que du classique, à son avis.
Ce qui est principalement reproché à ce plan, c'est de concerner les jeunes diplômés alors que 80% des jeunes entrant sur le marché du travail n'ont pas de diplôme.

 

L'Union des étudiants communistes, très engagée (et qui signe les photos ici, dans la manifestation et à Tolbiac, le 5 avril)lance des pétitions à travers les universités.

 

« Valls rassure les jeunes mais braque les patrons », titre le très sérieux journal Les Echos. La CGPME (petites et moyennes entreprises) et le Medef ont menacé de quitter les négociations en cours sur la Loi travail.

 

Prochain rendez-vous le 28 avril

 

L'Union nationale lycéenne explique :

« Malgré ces mesures annoncées, qui sont nécessaires pour les jeunes, le désaccord sur le fond du projet de Loi Travail persiste. L’UNL regrette que le retrait de ce projet de loi n’ait pas encore été acté par le gouvernement.

L’Union nationale lycéenne, premier syndicat lycéen, appelle les lycéens et les jeunes à se joindre aux cortèges des salariés pendant la journée de mobilisation du 28 avril afin d’obtenir le retrait du projet de Loi Travail. »

 

Une vidéo de 1'20 minute du Figaro et iTélé explique  la situation. On la trouvera aussi ici.

 

 

 

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb