France Economie

Grèves : une semaine chargée

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

UEC

Grève de la SNCF, étudiants dans la rue, 1er Mai : la semaine du 25 avril au 1er mai sera agitée.

Plusieurs journées de manifestations et de grève vont perturber cette semaine.
 

Lundi, mardi, mercredi : grève de la SNCF
 

SNCF rail grèveLa moitié des conducteurs et contrôleurs pourrait être en grève.


Les perturbations commencent dès ce lundi à 19 heures pour s'arrêter mercredi matin à 8 heures. Le préavis de grève est daté du mardi 26 mais l'horaire des trains en sera affecté dès la veille, comme souvent, et la fin de ces difficultés, ce sera mercredi vers 8 heures. Plusieurs organisations syndicales (CGT, Unsa, Sud, CFDT) font pression sur le gouvernement au moment où se négocie une refonte des rapports sociaux dans tout le secteur ferroviaire : 170.000 salariés dont 148.000 de la SNCF sont concernés. Des précisions sur le trafic sur Le Parisien. Le point :

  • En Ile-de-France : un train sur deux.
  • RER A :trafic normal
  • RER B : un train sur deux
  • RER C : un train sur trois sur la ligne C
  • Gran­des lignes: un  TGV sur deux
  • Intercités : un train sur trois.
  • International (Eurostar, Thalys…) : trafic normal.
  • Province : un TER sur trois . 

 

Jeudi 28 : les jeunes dans la rue

 

Là, c'est la loi El Khomri ou loi travail qui mobilise... Contre elle. A Paris, départ de la manifestation à 14 heures  de Denfer-Rochereau en direction de Nation. L'intersyndicale (CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL) explique que "malgré des mesures importantes en faveur des jeunes, le désaccord reste entier sur le projet de loi". Elle appelle donc "l'ensemble des salariés, privés d'emploi, étudiants, lycéens, retraités à se mobiliser à nouveau par la grève et à participer massivement aux manifestations le 28 avril prochain".

 

Le 1er Mai, Bastille-Nation puis République


A République, Nuit Debout souhaite une jonction avec les travailleurs.


Traditionnel, le défilé du 1er Mai, s'organisera cette année sur le thème du retrait de la loi travail. Le cortège démarre à 15 heures de la place de la Bastille en direction de la place de la Nation. Du côté de la place de la République, le mouvement Nuit Debout souhaitait accueillir le soir les manifestants. "Il faut une jonction entre Nuit Debout et le mouvement syndical", a relevé L'Express dans les propos tenus lors de la réunion du la Bourse du Travail. François Ruffin, un des instigateurs du mouvement, souhaiterait "colmater la fracture de Mai 68 entre les syndicats et les étudiants". Un concert est prévu à 17 heures place de la République.

"Nous souhaitons que toutes les manifestations, du 28 avril, du 1er mai et les suivantes, donnent lieu à des moments de fraternité place de la République, sous des formes diverses et à imaginer : débats communs, village syndical, meeting commun, etc.
Nous souhaitons que la place de la République devienne le lieu d’arrivée des prochaines manifestations, afin que les travailleurs se mêlent à la jeunesse, que les revendications portent une part d’utopie."

 

 

 

 

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb