France Economie

La Grande-Bretagne se moque de la taxe Tobin à la française.

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Réitérant les propos tenus à Davos la semaine dernière, le premier ministre britannique a raillé la déclaration du président français dimanche soir annonçant la mise en place d'une taxe sur les transactions financières dans l'hexagone.

La météo n'est plus au beau fixe entre l'Angleterre et la France. Terminée la lune de miel entamée en 2007 entre Nicolas Sarkozy et Gordon Brown, qui s'était dissipée avec la crise. Aujourd'hui cependant, avec le successeur du travailliste, les choses sont encore plus compliquées, surtout depuis que David Cameron a refusé le 09 décembre dernier de signer le futur traité budgétaire européen. Depuis, les sujets de tension semblent se multiplier, et la taxe sur les transactions financières à la française est le dernier en date.

"Au moment où nous battons pour l'emploi et la croissance, faire quelque chose qui coûterait un si grand nombre d'emplois me parait extraordinaire" a déclaré le premier ministre britannique, qualifiant la décision du président français "d'incroyable". Mais pour autant, non sans ironie le leader anglais n'a pas hésité à déclarer que, "dans un sain esprit de compétition avec la France, si elle instaure une taxe sur les transactions financières, notre porte sera ouverte et nous pourrons accueillir au Royaume-Uni beaucoup plus de banques et d'entreprises françaises, et notre économie se développera".

Sans rire cette fois-ci, David Cameron a estimé que Nicolas Sarkozy était "un homme remarquable" et "qu'il lui souhaitait le meilleur". Ce serait sans doute plus crédible si on ne savait pas à quel point les relations entre les deux hommes sont tendues.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb