France Economie

Rapprochement SFR - Numéricable : Montebourg et Pellerin appellent au patriotisme local

Publié le  Par Roxane Bayle

image article

Webstern Socialiste - Flickr

Le groupe Vivendi, actuel propriétaire de SFR, a annoncé poursuivre des négociations exclusives avec Altice, maison mère de l'opérateur Numéricable, pour la vente de sa filiale télécoms. Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif et Fleur Pellerin, ministre déléguée à l'Economie numérique, ont appelé le patron d'Altice, Patrick Drahi, à faire preuve de "patriotisme fiscal".

Numéricable a donc été choisi par Vivendi, pour trois semaines de négociations exclusives dans le cadre du rachat de sa filiale télécoms SFR. Cette annonce a provoqué de nombreux remous, notamment au sein du gouvernement en place, en la personne d'Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif.

Arnaud Montebourg, qui affirmait que la préoccupation du gouvernement dans cette affaire ne résidait que dans l'emploi et l'investissement sur France 2, appelle Altice et son patron, Patrick Drahi, à privilégier l'emploi : "Nous souhaitons qu'il n'y ait pas de casse sociale, nous souhaitons qu'il y ait des investissements." affirmait-il. Pour lui, rien n'est gagné : "Je ne suis pas certain que les banques aient envie de s'exposer outre mesure" nuance-t-il. "D'abord parce qu'il y a un certain nombre de recours qui vont s'exercer de la part du concurrent de SFR, certainement. Il y a des questions qui vont être posées aux autorités de la concurrence européenne et française. " ajoute-t-il.

La résidence fiscale de Patrick Drahi en question

 Selon lui, le gouvernement aurait signifié trois exigences à Numéricable : "Pas d'emplois perdus, pas de plan de licenciements, pas de plan de départs volontaires, pas de plan social. Deuxièmement : la reprise des investissements de la fibre sur tout le territoire, par Numericable." Il va falloir qu'il fasse preuve de patriotisme fiscal et qu'il rapatrie un peu tout ça en France". Fleur Pellerin est en faveur de cette dernière exigence : "M. Drahi devra faire des efforts" dit-elle tout en soulignant ne pas vouloir "le stigmatiser ou lui faire de procès d'intention"

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb