France Economie

Economie : les inégalités des revenus toujours aussi fortes

Publié le  Par Roxane Bayle

image article

Les inégalités des revenus se sont creusées en France entre 2007 et 2011 : selon l'INSEE, le coefficient Gini, qui mesure le degré d'inégalité dans la distribution des revenus, est plus fort dans l'Hexagone que dans le reste des pays de l'Union Européenne.

 
Le fossé entre les plus riches et les plus pauvres se creuse encore : l'INSEE révèle aujourd'hui que l'indice GINI, coefficient mesurant le degré d'inégalité dans la distribution des revenus, est plus fort en France (+0,7%) que dans le reste de l'Union Européenne (-0,3%). La cause serait l'impact des transferts sociaux de 2010 à 2011, une "augmentation des durées de chômage conjuguée à un légère hausse du nombre de chômeurs ne percevant plus d'indemnisation" selon l' INSEE. 
 
La France figure parmi les pays aux plus hauts revenus, avec l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie et la Suède. 26% des français font partie des européens les plus riches. Au contraire, 2% des français font partie des plus modestes en Europe. La France est le pays qui s'en sort le mieux en terme de pauvreté et d'exclusion sociale : si elle touchait paradoxalement un français sur cinq, c'est moins que la moyenne européenne, de 1% et qu'en Irlande (+5,7%) ou en Italie (+4,6%)






Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb