France Economie

Air France-KLM confirme de meilleurs résultats au premier trimestre 2014

Publié le  Par Roxane Bayle

image article

caribb - Flickr

L'entreprise, en restructuration depuis le mois de janvier 2012, affiche un meilleur remplissage et voit ses pertes réduites au premier trimestre 2014.

"Le plan Transform continue de se dérouler conformément à nos attentes", a déclaré le PDG du groupe, Alexandre de Juniac, affichant une certaine satisfaction. Le groupe aérien, en redressement depuis janvier 2012, a réduit ce premier trimestre 2014 sa perte d'exploitation de 16,4% (soit 445 millions d'euros) et sa perte nette de 5,1% (soit 608 millions d'euros). La seule composante Air France a perdu environ 170 millions de moins sur une période allant de janvier à mars 2014.

 

Le groupe aérien a su réduire ses dépenses, comme sur les coûts de personnel, de 3,8% (soit 1,84 milliard d'euros) et sur le carburant (-6,3%, soit 1,55 milliards d'euros). Le taux de remplissage des avions s'est également bien amélioré, pour atteindre aujourd'hui 82,8%. Seul point négatif, le chiffre d'affaire, qui a baissé de 2,2% sur la même période.

 

Un accord sur la maintenance des Boeings de Air China

 

Le plan Transform 2015 permet à la direction d'Air France-KLM d'y voir plus clair : elle maintient son objectif pour 2014, à savoir des revenus avant intérêts et taxes de 2,5 milliards d'euros, pour réduire la dette à "un niveau de 4,5 milliards d'euros en 2015". Le groupe aérien a d'ailleurs conclu un contrat historique sur la maintenance des moteurs GE90 des Boeing 777 d'Air China, d'un montant inconnu mais très certainement "supérieur au milliard de dollars".

 

Cependant, la direction du groupe, si elle est satisfaite, ne crie pas encore victoire, puisque le premier trimestre d'une année est habituellement atone : "On ne peut donc pas tirer des conclusions définitives pour l'année" selon Alexandre de Juniac. Elle redoute de plus la prochaine grève des pilotes de ligne en mai, d'une durée d'un mois. Un mouvement qui provoque la colère d'Alexandre de Juniac : "C'est une grève totalement hors de propos et un très mauvais signal envoyé à nos passagers qui nous sont fidèles (...) C'est aussi un geste extrêmement méprisant envers les personnels qui se sont donné du mal pour redresser la compagnie" dit-il.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb