France Economie

Emploi : plus de 20 000 emplois détruits dans le secteur marchand

Publié le  Par Raphaël Didio

image article

D’après des données définitives de l’Insee publiées ce vendredi, ce sont 21 700 postes (- 0,1%) qui ont disparu au premier trimestre dans le secteur marchand.

L’Insee a publié ce vendredi les données définitives concernant le nombre d’emplois dans le secteur marchand détruits lors du premier trimestre. Alors que l’Institut de la statistique avait fait une estimation provisoire à la mi-mai de 23 600 postes détruits, cette estimation s’est finalement arrêtée au chiffre de 21 7000 (- 0,1 %). Sur un an, ce sont au final 44 000 postes qui ont disparu (0,3 %) malgré une légère reprise des créations d’emplois à la fin de l’année dernière.


Au premier trimestre, tous les secteurs d’activité ont été concernés par ces pertes d’emploi. Une baisse qui a atteint 0,2 % dans l’industrie, 0,3 % dans la construction et 0,1 % dans le tertiaire où sont comptabilisés les emplois en intérim. Concernant le travail temporaire qui est considéré comme le précurseur des évolutions du marché de l’emploi, ce sont 26 200 qui ont été détruits (-4,8%). Ce n’est pas faute à l’économie française d’avoir su recréer des emplois pour la première fois depuis début 2012. Au quatrième trimestre 2013, 21 000 créations nettes d’emplois ont été enregistrées, notamment grâce à une hausse de l’intérim.


Un objectif de 3 millions de chômeurs d'ici 2017


Le ministre des Finances Michel Sapin a pour sa part réaffirmé ce mercredi la prévision du gouvernement de 1% de croissance en 2014. Toutefois, une croissance annuelle supérieure à 1,5 % par an est nécessaire pour faire baisser le chômage d’après la grande majorité des économistes, ce qui fait qu’aucun organisme international ne prévoit une reprise de l’emploi en 2014. En France, le secteur marchand compte près de 16 millions d’emplois salariés et 100 000 nouveaux actifs arrivent sur le marché de l’emploi. Il faut donc 100 000 créations d’emplois pour stabiliser le chômage.


Après la baisse inattendue fin 2013, le taux de chômage mesuré par l’Insee s’est finalement stabilisé en 2014 à 9,7 % dans l’Hexagone. Pourtant, à Pôle emploi, le nombre d’inscrit ne cesse d’augmenter. Au premier trimestre de cette année, le nombre de demandeurs d’emploi sans activité inscrits à Pôle emploi a augmenté de 42 000 personnes. Chaque mois, de nouveaux records sont battus et fin avril, il a atteint son plus haut niveau historique à 3,364 millions. Le ministre du Travail François Rebsamen espère lui ramener le nombre de chômeur « le plus près possible des trois millions » d’ici la fin du quinquennat. 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb