Monde Economie

Costas Vaxevanis libéré.

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Le journaliste grec Costas Vaxevanis a été libéré hier. Il était accusé de violation de vie privée après avoir publié une liste de grecs coupables d'exil fiscal.

La justice grecque a décidé d'acquitter le journaliste Costas Vaxevanis, emprisonné le week-end dernier après avoir publié dans un magazine une liste de contribuables grecs possédant des comptes en Suisse. La justice a ainsi reconnu la légitimité de son action, dans un contexte économique et social grec si particulier.

 

L'audience a duré douze heures mais a davantage traité de l'évasion fiscale et la défense de la liberté d'expression que du délit reproché au journaliste, qui risquait jusqu'à trois ans de prison pour avoir publié la liste de 2 059 individus détenant des comptes en Suisse, et le procureur demandait sa condamnation. A sa sortie, Costas Vaxevanis déclarait "c'était mon devoir de publier cette liste, même si mon père avait figuré sur cette liste, je l'aurais publiée".

 

De nombreuses ONG internationales soutenaient le journaliste grec, dont l'affaire a vite franchi les frontières de son pays. Le procureur demandait sa condamnation en arguant que "vous avez ridiculisé publiquement une série de personnes, vous avez livré ces gens à une société assoiffée de sang".







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb