Monde Economie

Un groupe de hackers a réussi à détourner 45 millions de dollars sur des comptes bancaires à travers le monde

Publié le  Par Nina G.

image article

Fred art-Flickr

Lors de deux opérations à deux mois d'intervalle, ces braqueurs d'un nouveau genre ont dérobé près de 45 millions de dollars. Ce qui surprend c'est l'organisation et la minutie avec laquelle les hackers ont orchestré leurs opérations. Retour sur ce détournement.

 

Révélée jeudi 9 mai par le bureau de la procureure de New York, l'affaire promet un grand retentissement. Depuis, huit individus, membre supposés d'une cellule de pirates informatiques de New York, ont été arrêtés pour "usurpation des dispositifs bancaires" et "blanchiment d'argent". 
 
Selon la justice américaine, cet "énorme braquage de banques" a impliqué des acteurs répartis dans 26 pays. Ils sont parvenus à dérober 45 millions de dollars lors de deux opérations distinctes, l'une datée du 22 décembre 2012 et l'autre du 19 février 2013.
 
 

Un mode opératoire d'une "précision chirurgicale"

 
Au mois de décembre, les hackers se sont attaqués à Rakabank, une banque dont le siège se trouve aux Emirats. Grâce à 4500 débits, et à travers 20 pays, ils ont dérobé 5 millions de dollars. En février, l'opération plus ambitieuse encore, a permis d'amasser 40 millions de dollars en 36 000 retraits. Ils se sont de nouveau attaqués à un système informatique basé au Proche-Orient, celui de la Bank of Muscat, à Oman. Les hackers se sont vraisemblablement préparés sur plusieurs mois. Après avoir piraté le système informatique des groupes bancaires, les numéros et les codes secrets (pour en supprimer le plafond de retrait), ils ont recodé des cartes magnétiques. Puis, avec des codes secrets, ils ont retiré de l'argent dans différents distributeurs.
 
Loretta Lynch, la procureure en charge de l'affaire, a assuré dans un communiqué que les prévenus "ont participé à un énorme braquage de banque du XXIe siècle par l'intermédiaire d'internet qui concerne le monde entier". Et d'insister sur la "précision chirurgicale" d'une telle opération : "Ces attaques relèvent d'un piratage hautement sophistiqué et de cellules criminelles organisées dont le rôle était de retirer de l'argent aussi vite que possible". 






Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (1)

avatar

dest

22/07/2014 04:12

Ben voyons, voilà qu il n y a plus besoin de bouger de chez soi pour braquer une banque! Pas rassurant tout ça.....

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

22/07/2014 04:12

Ben voyons, voilà qu il n y a plus besoin de bouger de chez soi pour braquer une banque! Pas rassurant tout ça.....

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb