Grand Paris Economie

PSA va investir 153 millions d'euros dans son usine de Poissy

Publié le  Par Raphaël Didio

image article

Flickr - M 93

Le groupe PSA Peugeot Citroën a annoncé ce jeudi qu’il allait investir 153 millions d’euros sur la période 2015-2017 dans son usine de Poissy (Yvelines), récemment touchée par des réductions d’effectifs.

Voilà qui devrait regonfler le moral des salariés de l’usine PSA de Poissy. Le groupe a en effet annoncé qu’il allait investir pas moins de 153 millions d’euros dans le site. « Nous avons eu la confirmation ce matin de l'attribution de la nouvelle plateforme EMP1 au site de Poissy », pour un investissement de 100 millions d'euros, a ainsi déclaré ce jeudi un porte-parole de la direction de l’usine. Quant aux 53 millions restants, ils seront destinés à d'autres investissements.

Modernisation des usines de PSA


Cette nouvelle plateforme modulable permettra de construire des modèles « de plusieurs longueurs et plusieurs largeurs », telles que les petites Peugeot 208, Citroën C3, DS3 ou Peugeot 2008, un SUV (véhicule utilitaire sportif) urbain. « C'est une décision très importante qui confirme que le site de Poissy a bien un avenir, contrairement à ce que l'on peut entendre », s’est félicité le porte-parole. Une décision qui confirme donc les intentions de PSA à moderniser ses usines françaises.


En 2013, le groupe s’était en engagé, par un accord de compétitivité signé avec quatre syndicats sur six, à investir 1,5 milliard d’euros. Poissy, site historique du constructeur automobile, emploie actuellement 5 550 salariés. Les syndicats avaient exprimés des craintes sur l’emploi dans cette usine, alors que PSA, tout comme son concurrent Renault, a énormément délocalisé la production de ses modèles les plus petits vers l’Europe de l’Est notamment. Par cette décision, le groupe montre qu’il entend « préserver ses bases industrielles en France » d’après la direction.


Production en baisse à Poissy


Poissy est actuellement le groupe le plus fragile de PSA avec une production qui va baisser de 255 000 véhicules en 2014 à 140 000 en 2017. L’usine a régulièrement recourt au chômage partiel et doit, début 2015, passer de deux à une ligne de montage. La direction s’est voulue rassurante ce jeudi en évoquant « un point bas » de production. « Si on prouve qu'on est capables de produire du segment B pas tellement plus cher » qu'ailleurs, « on va nous attribuer d'autres volumes », a-t-elle déclaré.


Hier, le comité central d’entreprise de PSA a rendu un avis favorable sur les objectifs d’emploi pour 2015 fixés par la direction, qui mise notamment sur les congés seniors et l’apprentissage. La direction mise sur « un potentiel » de 350 congés seniors contre 163 prévus initialement pour l’usine de Poissy. Cet élargissement du dispositif va permettre aux salariés de partir cinq ans avant leur retraite effective, avec 75 % de leur salaire brut, et d’attirer plus de volontaires.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb