Grand Paris Economie

Immobilier : les prix encore en hausse en Ile-de-France

Publié le  Par Patrick Béguier

image article

besopha via Flickr

La baisse des prix attendue, souhaitée, et annoncée s'est à nouveau interrompue en avril. Les prix de l'immobilier ancien ont légèrement augmenté en Ile-de-France à l'exception de la Seine-Saint-Denis.

 

Selon les données fournies par le réseau d'agents immobiliers MeilleursAgents.com, les prix à Paris sont stables avec une légère baisse (-0,2%) des petites surfaces et une hausse sensible mais saisonnière des grandes surfaces (+0,5%). Les prix ont augmenté de +0,2% en Petite Couronne et de +0,1% en Grande Couronne. Les volumes de transactions sont au plus bas mais ne diminuent plus. "Le marché reste principalement alimenté par des propriétaires contraints de vendre pour des raisons familiales ou professionnelles", précise le réseau. Sur ce marché étroit, le prix est le facteur essentiel de réussite ou d'échec d'une vente. Les acheteurs utilisent pleinement les informations de plus en plus précises dont ils disposent et se comportent de manière assez « binaire » face à une offre considérée « au prix » ou alors trop chère. Ils savent exactement ce qui est disponible sur le marché et savent estimer précisément le prix réel de chaque bien. "Les vendeurs qui positionnent leurs biens plus de 5 à 7% au-dessus du prix de marché ne reçoivent aucun appel d'acheteurs et pensent à tort que la demande est absente. En revanche, les biens correctement positionnés se vendent en quelques jours.", observent ces spécialistes.
 

Crédits limités

 

La baisse des taux annoncée le mois dernier aura bien lieu après la diminution du taux directeur de la BCE. Mais les conditions d'attribution des crédits restent très strictes et peu de ménages peuvent aujourd'hui en bénéficier. Cette baisse continue des taux est la principale cause de la stabilité des prix.  Les autres facteurs sont la faiblesse de l'offre et le surcroît saisonnier de la demande pour les grandes surfaces. Selon MeilleursAgents.com, les prix devraient se maintenir à un niveau élevé jusqu'à l'été, et le scénario d'une baisse limitée de 0 à -5% sur l'ensemble de l'année 2013 devrait se confirmer.
 






Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb