France Pratique

Benoît Hamon veut renforcer la loi Lagarde sur le crédit renouvelable

Publié le  Par Julie Catroux

image article

Le Figaro

Le ministre délégué à l’Economie sociale, Benoît Hamon, a décidé de s’attaquer à l’encadrement du crédit revolving qui favorise le surendettement.

 

 

Promesse de campagne de François Hollande, l’encadrement du crédit renouvelable (ou revolving) sera davantage encadré et un texte pourrait même être présenté cet automne. Le ministre délégué à l’Economie sociale, Benoît Hamon, assure qu’il faut lutter contre ce type de crédit qui favorise nettement le surendettement.

 

« Deux options existent: une suppression pure et simple ou un encadrement et un contrôle renforcé » explique le ministre dans un entretien accordé au Journal du Dimanche. Le chef de l’Etat avait fait la promesse de « fermer cette trappe à endettement ». La loi Lagarde, prise par le gouvernement précédent renforcé déjà l’encadrement de ces pratiques.

 

Mais les professionnels du crédit ne semblent pas en adéquation avec les propositions du gouvernement. « À trop brider le financement des ménages, on risque de pénaliser l’activité des commerçants et de mener la consommation 'dans le mur'. Il faut cesser  de diaboliser le crédit en appliquant la loi Lagarde » affirme Pascal Roussarie, directeur de l’Observatoire Cetelem.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb