France Pratique

Grève SNCF : fortes perturbations attendues dès ce soir

Publié le  Par Antoine Sauvêtre

image article

- flickr

La grève lancée par quatre syndicats de cheminots va engendrer d’ « importantes perturbations » à partir de 19h, selon la SNCF. Mercredi, avec seulement un TGV sur deux ou sur trois et un train régional sur trois en circulation, la SNCF recommande de reporter les déplacements.

De nombreux voyageurs devraient rester à quai, mercredi 11 juin. La SNCF a annoncé lundi les perturbations engendrées par le mouvement de grève des cheminots. Et elles sont de taille. Toute la France sera touchée par ces perturbations. Un TGV sur circulera sur les axes Nord et Est, et seulement un sur trois sur les axes Atlantique, Sud-Est et de province à province. Les trains régionaux ne serviront pas de roue de secours, « le trafic sera également perturbé en régions et en Ile-de-France, avec seulement un TER sur trois et un Transilien sur trois en circulation », a prévenu la compagnie de transports.

Les perturbations attendues :

Trafic TGV :

  • TGV nationaux : 1 train sur 2 ou sur 3
  • TGV province-province : 1 train sur 2
  • Intercités : 1 train sur 3
  • Aucun intercités entre Toulouse et Hendaye
  • 1 Intercités sur 2 entre Bordeaux, Marseille et Nice
  • Aucun Intercités de nuit
     

Trafic TER : 1 train sur 3
 

Transilien : 1 trainsur 3
 

RER - Paris Ile-de-France :

  • RER A trafic normal
  • RER B, C, D, E : 1 train sur 3
     

International :

  • Eurostar, Alléo : trafic normal
  • Thalys : 3 trains sur 4
  • Lyria : 2 trains sur 3

Améliorer la réforme ferroviaire

Ces perturbations font suite au mouvement de grève lancé par deux syndicats de cheminots, la CGT et SUD-Rail, auquel FO et First se sont jointes. Il débutera mardi à 19h pour une durée de 24h et sera reconductible par période de 24h. Les salariés de la SNCF dénoncent le projet de réforme ferroviaire, qui sera débattu à l’Assemblée nationale à partir du 17 juin, qui a pour but de stabiliser la dette du secteur et de rapprocher les deux entreprises ferroviaires, la SNCF et Réseau ferré de France (RFF), qui gère le réseau. Les cheminots considèrent que cette réforme sera inefficace pour lutter contre l’endettement et souhaitent aller plus loin dans le rapprochement entre les deux entreprises publiques.
 

A lire : SNCF : une grève reconductible à partir du 10 juin contre la réforme ferroviaire
 

Les syndicats rencontreront le secrétaire d’Etat chargé des transports, Frédéric Cuvilier le 12 juin pour discuter du projet de loi. S’ils ne sont pas entendus, un nouveau préavis de grève pourrait être déposé dès le 17 juin, « pour peser sur l’examen du projet de loi au Parlement ».







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb