Grand Paris Pratique

Moto : circuler en interfile est désormais autorisé en Ile-de-France

Publié le  Par Un Contributeur

image article

Fabrice Bluszez

La Fédération des motards en colère a gagné : le droit à rouler en interfile est reconnu. A titre expérimental, à partir de ce lundi 1er février 2016. Mais avec un barème de sanctions.

C'était interdit mais toléré. Ça ne l'est plus. Remonter entre deux files de voitures sur le périphérique, les autoroutes urbaines ou les rocades embouteillées devient un droit. C'est autorisé mais à titre expérimental seulement, pendant quatre ans, dans quelques départements (toute l'Ile-de-France, la Gironde, le Rhône, les Bouches-Rhône), pour devenir légal en 2020 si la courbe des accidents n'augmente pas.
 

Une victoire des associations de motards, notamment la Fédération française des motards en colère (FFMC) qui avait demandé depuis longtemps la légalisation de cette pratique.
 

En annonçant l'expérimentation, les responsables de la sécurité routière ont encadré une pratique qui relevait de la coutume. On pourra remonter les files à moto mais sous conditions : uniquement entre les voies de gauche, sans dépasser 50 km/h, etc. 

Mieux encadrée, plus surveillée

La Fédération des motards en colère a diffusé un film de conseils sur cette pratique.
 


L'expérimentation commence ce lundi 1er février 2016. Il faudra dès lors "rouler dans les clous", lesquels n'existent pas, d'ailleurs, sous forme d'un marquage au sol. On sait seulement que l'interfile est limitée aux files de gauche, interdite aux motos et cycles de plus d'un mètre de large et prohibée en ville : il faut que ce soit sur une deux fois deux voies avec terre-plein central.
 

Donc, pour tous ceux qui rouleraient en dehors des clous, un barème de sanctions est rappelé. Il existait déjà, bien sûr, mais la contravention était laissée à l'appréciation des policiers et gendarmes. Dans la plupart des cas, seuls les motards visiblement imprudents étaient sanctionnés. Et en cas d'accident, ce sont les assurances qui utilisaient la règle de droit pour partager la faute.
 

Dans les premières semaines de février, il faudra donc respecter le "nouveau droit". Même si la prudence obligeait de toute façon à ne pas rouler trop vite, certains regretteront la coutume... L'Ile-de-France concentrant 86,77% des accidents, souligne Le Monde. La pratique sera donc sous surveillance.
 

Sanctions circulation interfile
 

Fabrice Bluszez







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb