Grand Paris Pratique

Qualité de l’air : mesures exceptionnelles pour limiter la pollution en Ile-de-France

Publié le  Par Antoine Sauvêtre

image article

Alberto Hernández - flickr

Le seuil d’alerte à la pollution aux particules fines (PM10) est atteint aujourd’hui selon Airparif et Météo France. La ville a mis en place deux mesures exceptionnelles pour réduire les émissions polluantes.

Airparif, l’organisme chargé de la qualité de l’air dans la capitale, a alerté la Ville de Paris. Le seuil d’alerte est atteint aujourd’hui dans la région Ile-de-France et devrait être maintenu demain. La procédure d’alerte du public a donc été lancée par la mairie. Des mesures exceptionnelles sont mises en place.

Mesures exceptionnelles

Afin de réduire les émissions polluantes, la préfecture de police a annoncé l’abaissement de 20km/h pour toutes limitations supérieures ou égales à 80km/h sur l’ensemble de la région Ile-de-France. Un appel à « limiter l’usage des véhicules diesel non équipés de filtre à particules » et les « transports routiers de transit » à été lancé par le préfet.
 

La mairie de Paris a également pris des mesures pour la capitale. Ainsi, le stationnement résidentiel est gratuit toute la journée dans la Ville « afin de favoriser les déplacements en transports en communs. » De plus, « les déplacements des agents de la Ville en voitures et deux-roues motorisés sont suspendus pendant toute la durée des épisodes de pollution » sauf ceux « liés à la santé, ou à la sécurité de nos concitoyens. »

Amélioration depuis dix ans

Dans son communiqué, la mairie rappelle que « la qualité de l’air s’est globalement améliorée depuis 10 ans » à Paris. Entre 2002 et 2012, les particules en suspension dans l’air ont diminué de 35% pour les PM10 et de 40% pour les PM2,5. Par ailleurs, l’augmentation de ces particules en hiver est assez fréquente pour des raisons « humaines » (chauffages et trafic routier). Mais aussi en raison des conditions météorologiques qui empêchent une bonne dispersion des particules.

Le STIF dit non au diesel

En marge de cette annonce, le syndicat des transporteurs franciliens a décidé d’exclure le matériel diesel de son parc de bus et autocars à l’horizon 2025. Les élu(e)s EELV du conseil régional se sont réjouis de cette décision dans un communiqué. « Il s'agit là d'une décision majeure pour préserver la santé des Parisiens et de tous les habitantes et habitants d'Ile-de-France », rappelant que le diesel est « le principal émetteur de particules fines dans les agglomérations. »







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb