France Sport

CDM 2014 : la France en huitièmes sans forcer

Publié le  Par Antoine Sauvêtre

image article

calciostreaming - flickr

Comme prévu, l’équipe de France a validé son billet pour les huitièmes de finale. Les Bleus n’ont pas forcé pour obtenir un match nul face à l’Equateur (0-0). En huitièmes, les coéquipiers de Karim Benzema affronteront le Nigéria.

Sans enjeu, cette équipe de France est beaucoup moins reluisante. Les Bleus, qui nous ont habitués à un joli spectacle et des buts depuis le début de la Coupe du monde, ont assuré leur qualification pour les huitièmes de finale, sans briller cette fois. Face à une valeureuse équipe d’Equateur, l’équipe de France n’a pas réussi à enchainer une troisième victoire consécutive dans ce mondial, même à 11 contre 10 après l’exclusion en seconde période du capitaine équatorien.

Attaquants muets

Pour ceux qui n’avaient pas encore compris que les Bleus étaient déjà quasiment qualifiés avant le début de ce match, la première mi-temps a suffi à leur rappeler. Sans inspiration en attaque, les joueurs de Didier Deschamps n’ont pas forcé leur talent en première période. Seul le Parisien Lucas Digne, titularisé sur le flanc gauche a tenté de timides incursions en début de match. Quelques erreurs techniques, des deux côtés, plus tard, la première occasion est finalement venue de Moussa Sissoko au quart d’heure de jeu. Le joueur de Newcastle reprenant de volée un centre venu de la gauche. Mais le gardien adverse réalisait la première parade de la rencontre. Paul Pogba, d’une tête lobée aurait, lui aussi, pu tromper la vigilance du portier équatorien. Mais Domingez, l’homme fort de cette rencontre, a su se détendre pour repousser le ballon (38ème).
 

Côté équatorien, Enner Valencia, triple buteur depuis le début de la compétition a inquiété Hugo Lloris sur une superbe détente dont les défenseurs français auraient pu se rappeler si le gardien français n’avait pas été vigilant (40ème). Pas d’autres occasions à se mettre sous la dent lors de ces 45 premières minutes particulièrement ennuyeuses, à l’image d'un Karim Benzema complètement effacé.

Le rempart équatorien

La seconde période ne pouvait être que meilleure. Et les Bleus avaient bien l’intention de se réveiller. Dès la 46ème minute, Antoine Griezman était à deux doigts de tromper la défense adverse sur un subtil exterieur du pied. Mais Domingez laissait trainer une main avant que le ballon ne heurte le poteau. De bon augure pour la suite, surtout après l’exclusion d’Antonio Valencia qui s’est essuyé les crampons sur la jambe de Lucas Digne (48ème). A 11 contre 10, les Bleus ont su trouver plus de fluidité dans leur jeu, sans pour autant être efficace. Benzema (57ème , 64ème, 83ème), Pogba (57ème, 72ème), Matuidi (61ème) ou encore Giroud (91ème), entré en cours de match, ont tous eu leur chance. Mais le solide gardien sud-américain et ses valeureux défenseurs ont toujours laissé trainer une jambe pour repousser les assauts des Bleus.
 

Les Equatoriens auraient même pu surprendre les Français à plusieurs reprises sur des contre-attaques, mais n’ont pas su gérer ces bonnes situations. Hugo Lloris a également fait le boulot dans sa surface lorsqu’il était mis à contribution.

Le Nigeria en huitièmes

Au final, les Bleus terminent leur phase de poule sur un match nul et vierge mais s’assurent la première place de leur groupe. Lors des huitièmes de finale, ils affronteront un adversaire à leur portée, le Nigeria, battu par l’Argentine quelques heures auparavant (3-2). Pour autant, pour espérer se qualifier, les coéquipiers de Blaise Matuidi devront être plus inspirés devant le but et s’appuyer sur le jeu développé face au Honduras ou à la Suisse. Car sur ce match face à l’Equateur, il n’y a pas grand-chose à garder.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb