France Sport

SportHebdo : il suffit d’y croire

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

De l’exploit des Gallois à Twickenham à l’encore drôle de fair-play des Anglais en passant par la fausse autosatisfaction des rugbymen français, revue de l’actualité sportive de la semaine.

Tableau. L’exploit du week-end, c’est bien sûr le succès des Gallois à Twickenham (28-25) au terme d’une rencontre bouillante. Privés de deux pièces maîtresses (Halfpenny et Webb), perdant trois éléments en cinq minutes et menés de 10 points, les Gallois, grâce notamment à un superbe essai, ont renversé le cours du match  et battu les Anglais sur le fil. Pour l’Angleterre, une victoire est désormais impérative contre l’Australie et éviter l’humiliation pour « son » Mondial. De l’autre côté de l’Atlantique, à Richmond (USA), Peter Sagan est devenu champion du monde de cyclisme en portant son attaque à 2,5 km du but. Une juste récompense pour le Slovaque, quadruple maillot vert du Tour de France, et l’un des plus attachant coureur du peloton.  Retour en France et coup de chapeau à Hatem Ben Arfa qui illumine de sa (grande) classe le parcours de l’OGC Nice en L1. Enfin, bonne nouvelle, à Metz, Tsonga a gagné son premier tournoi de l’année. Pour tous, il suffisait d’y croire…

Autosatisfaction. On savait que ce serait dur… On a eu du mal à rentrer dans le match… Ca a été difficile de les manœuvrer… Ils ont été très intelligents…  C’était délicat de trouver les espaces… Et finalement, on a gagné ce qui n’était pas évident, l’objectif est atteint, on a pris les cinq points, etc, … Ce sont pêle-mêle les réactions après le succès face aux Roumains au Mondial de rugby. Donc si on résume,  c’est  pas facile, on joue pas très bien mais on gagne… Comme dirait Pierre-Michel Bonnot (L’Equipe du 24 septembre), plume référence en matière d’ovalie, « on cherchera en vain les bénéfices de cette victoire (…) qui était la moindre des politesses. » Reste à jouer le Canada (1er octobre) mais surtout l’Irlande (11 octobre). Et là, il ne faudra pas se contenter d’aune fausse autosatisfaction mais plutôt proposer un style de jeu établi et efficace. Avant d’affronter ou les All Blacks ou les Argentins. Et là ce sera une autre histoire. Mais l’essentiel, c’est bien d’y croire !

Fair-play (2). La semaine dernière, nous avons évoqué la réponse des Anglais à la chronique (désormais abandonnée) d’Ali Williams, l’ex-All Black,  qui avait le 5 septembre dans l’Equipe Magazine dressé un portrait peu flatteur de ces même Anglais… pas très fair-play sur le coup en répondant par une parodie du célèbre Haka des Néo-Zélandais. Ce fair-play soit disant légendaire en a encore pris un coup cette semaine. Jugez-en : refus du All England Tennis Club d’accorder la visite du temple de Wimbledon aux joueurs français. Refus de la compagnie ferroviaire Great Western de modifier ses horaires pour permettre aux supporters gallois de rester jusqu’à la fin du match contre l’Angleterre. Et, cerise sur le gâteau : à la sortie sur civière d’un joueur gallois samedi soir, le public de Twickenham a entonné le Sweet Chariot alors que la tradition rugbystique et sportive veut que l’on applaudisse la sortie d’un joueur blessé. La victoire galloise n’en a eu que plus de relief.

Jeu. C’est la nouvelle tendance en matière de presse, autant écrite que parlée,  télévisée et numérique. Dès lors que vous avez un prénom ou un nom composé, on ne vous connaît plus que par vos initiales. Les mondes de la politique et du spectacle en sont friands. Celui du sport n’y échappe pas. Petit quiz  avec indice (s). Les plus connus : PSA (rugby), JMA (football). Un peu plus difficile : MLD (football, OM), MDZ (football, Nantes). Et pas évident (sauf pour les spécialistes) : BOD (rugby, Irlande), ERV (tennis), P2H (tennis). Réponses dans l’ordre d’apparition : Philippe Saint-André, Jean-Michel Aulas, Margarita Louis-Dreyfus, Michel Der Zacharian, Brian O’Driscoll, Edouard Roger-Vasselin et Pierre Hugues Herbert. Tous des sportifs connus.  Mais le plus difficile, c’est bien… JHD ! Si vous avez trouvé, c’est que vous êtes fidèle à la rubrique hebdomadaire de votre serviteur et Paris Dépêches vous remercie de votre fidélité.

Ils l’ont dit. « Très souvent, j’ai dû faire preuve d’autorité et, cette fois-ci, je n’aurai pas peur de faire preuve d’autorité », de Yannick Noah, nouveau capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis. « La réalité, elle est là. On fait en sorte de nous manquer de respect, mais on va s’accrocher », de Ghislain Printant, l’entraîneur de Bastia après la défaite à Lyon et le quatrième carton rouge de l’équipe corse. « Il faut profiter de chaque sélection comme si c’était la dernière », de Brice Dulin l’arrière du Quinze den France avant le match contre la Roumanie. « Je vais renifler un peu de sel, dans mon coin, je ne suis pas encore KO », de Rolland Courbis, l’entraîneur de Montpellier qui se compare à un boxeur après la série de défaite de son équipe en L1. « Bonne chance pour la suite. De nouveaux projets très excitants en vue… », de  Nicolas Escudé qui vient de rompre sa collaboration avec Tsonga. « Tu as autant de charisme que mon slip », du boxeur britannique Tyson Futy, avant son combat contre l’Ukrainien Wladimir Klischko.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb