France Sport

SportHebdo : qui paiera l’addition ?

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

Un rugby en pleine crise, un PSG trop timide et des tennismen remontés, c’est l’actualité de la semaine vue par Jacques-Henri Digeon.

L’addition ! Il fallait s’y attendre. La déroute du Quinze de France la semaine dernière face aux All Blacks allait tourner aux règlements de comptes. On a eu le droit à tout : procès du Top 14, le championnat le plus relevé du monde, qui use les internationaux. ; Fédération aux statuts poussiéreux accusée de conservatisme ; trop d’ étrangers à des postes clé, des internationaux potentiels en manque de temps de jeu et des jeunes réduits au rôle de figurants, etc… Du coup, chacun y est allé de sa solution : réduction du nombre d’équipes en Top14 mais les clubs ne sont pas d’accord, création d’un contrat fédéral pour les internationaux mais la Ligue n’en veut pas, etc… Comme excuse à cette déculottée, on a même lu que « c’était quand même les Blacks… » Bref, le rugby français d’après mondial, c’est du genre « c’est pas moi, c’est l’autre ». Et dans ce sport où l’on boit des bières pour se ressouder et se ressourcer, on aimerait  savoir aujourd’hui qui paiera l’addition. Mais le temps presse. En attendant, tous ces gens n’ont qu’à revisionner la demi-finale des Argentins face à l’Australie. On a vu chez  les Ciel et blanc un beau cocktail d’Argentin flair à l’image du French flair des Bleus et de leurs envolées d’il y a des années !


Argentine vs Australie - Coupe du monde de... par nonstopactu

Timides. C’est drôle le foot. Mercredi dernier, on a eu droit à un Paris SG trop prudent à un Real pourtant privé de Benzema, Bale et d’autres cadres. Résultat 0-0 et l’obligation de réussir une perf’ à Bernabeu la semaine prochaine et comme explication (ou excuse): « c’était quand même le Real en face… ». Quatre jours plus tard, les Ibrahimovic, Cavani et autre Di Maria, empruntés et trop recroquevillés face aux Madrilènes, se sont retrouvés sur leur pelouse avec buts et passe décisive pour les deux premiers et maîtrise du jeu pour l’Argentin. Résultat 4-1 et sept points d’avance en L1. En face, c’était pourtant Saint-Etienne 4ème (maintenant 5ème) du classement. Mais à l’image des Parisiens face au Real, les Verts ont manqué d’engagement et ont regardé jouer leurs adversaires. Comme les Parisiens, ils auraient pu dire : « C’était quand même le PSG en face… » Timides quoi !


Paris Saint-Germain - AS Saint-Etienne (4-1... par Ligue1-Officiel

Espoirs. On va voir ce qu’on va voir ! Après une campagne 2015  en dents de scie pour l’un et au fond du trou pour l’autre, 2016  pourrait être l’année référence. Jo-Wilfried Tsonga, débarrassé de ses pépins physiques, est en passe de retrouver définitivement la confiance. Reste la constance dans les résultats et de garder la concentration. Quant à Monfils, il vient de changer une nouvelle fois de coach. Mikaël Tillström est le dixième ! Avec lui, « La Monf » se dit prêt à déplacer les montagnes. « Je veux casser la baraque, être au taquet sur chaque objectif » et en Coupe Davis, il sera « à 800% » (L’Equipe du 21 octobre). Et le Suédois de renchérir en estimant que son poulain  a le potentiel pour gagner un Grand Chelem. Nous, on veut bien le croire. Reste à espérer que les mystérieux et récurrents soucis personnels ne perturberont pas la marche du fantasque français.

Ouf ! En août, sous le titre « Très chères folies olympiques », Paris Dépêches s’étonnait du choix de Pékin pour les Jeux olympiques d’hiver de 2022. « Une aberration » écrivait Patrick Béguier,  dénonçant le fait que les skieurs, alpins notamment, devraient parcourir 200 kilomètres pour se rendre sur leurs pistes à Yanqing, skier sur de la fausse neige et qu’il fallait encore trouver des pentes dignes des Jeux. En clair, le CIO était sur la mauvaise pente… Il ne croyait pas si bien écrire puisque la rumeur a couru que la descente pourrait ne pas figurer au programme en raison du désintérêt des skieurs pour cette discipline. Vous imaginez des JO d’hiver sans descente, épreuve reine, comme le sont le 100 mètres en athlétisme et en natation. Bonne excuse car en fait c’était peut-être pour masquer la difficulté de trouver une… pente digne des Jeux. La rumeur a été depuis démentie. Ouf !

De tout un peu. Ce sont ces petites nouvelles et ces gestes qui font le charme du sport. Arrivé à la bourre pour diriger l’entraînement de l’équipe réserve du Real, Zidane paiera l’amende due pour cette infraction comme ses joueurs doivent le faire en cas de retard.
Retraités des pelouses, les footballeurs anglais Gary Neville et Ryan Giggs ont décidé d’attendre avant de commencer les travaux de leur futur hôtel de luxe dans l’ancienne bourse de Manchester : en vue de l’hiver,  ils ont préféré ne pas expulser les sans-abri qui y ont trouvé refuge et, en prime, ils vont les aider !
Le judo ne badine pas avec le poids… Amandine Buchard l’a appris à ses dépens : elle n’avait pas réussi à faire le poids pour le tournoi Grand Slam de Paris la semaine dernière et a donc été privée de sélection pour les deux prochains tournois d’Abu Dhabi et de Qingdao en Chine… Et devra rembourser le billet d’avion !







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb