France Sport

SportHebdo : ils l’ont dit en 2015

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

Tout au long de l’année, SportHebdo vous a fait vivre l’actualité sportive en la commentant au-delà du strict résultat. Et a relevé les petites phrases et les bons mots des acteurs du sport. Morceaux choisis.

Les plus drôles. « Quand tu gagne pas, on t’aime pas », de Jo-Wilfried Tsonga qui a du mal à gagner la sympathie des Français.

 « Mardi, j’ai l’impression d’être une chèvre, samedi, je peux me sentir mieux », de Gaël Monfils qui n’en finit pas de dire qu’il va tout casser mais ne casse pas grand-chose.

 « J’étais bien moins sexy avant de gagner (…) Ribery aimerait vivre ma situation », de Camille Lacourt, le beau gosse de la natation.

La plus drôle (après coup…) des drôles! « On fera un grand Mondial », de Philippe Saint-André, entraîneur de Quinze de France…

La plus saugrenue. « Voila la personne à qui il faut donner le prix Nobel de la Paix », de Vladimir Poutine à propos de Sepp Blatter, le le futur ex-président de la Fifa.

La plus irrespectueuse. « Le problème c’est qu’on lui fait croire qu’il est intelligent alors qu’il est con comme ses pieds ! » de Jean-Paul Bertrand Demanes, l’ex-gardien de but nantais qui, visiblement n’apprécie pas  Zlatan Ibrahimovic

La plus modeste.  « Je ne suis qu’une petite championne », de Marie Dorin-Habert, double championne du monde biathlon (sprint et poursuite) en mars trois mois avoir repris l’entraînement après la naissance de sa fille Adèle en septembre. .

… et la moins. « Je suis, en toute modestie, le plus à même de diriger le football mondial »,  de Michel  Platini avant le début de ses ennuis.

La plus catégorique. « Très souvent, j’ai dû faire preuve d’autorité et, cette fois-ci, je n’aurai pas peur de faire preuve d’autorité », de Yannick Noah, nommé capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis.

La plus réaliste. « On va d’abord essayer de construire une équipe digne de ce nom… », de Guy Novès qui va devoir relancer le Quinze de France.

La plus vraie. « De manière générale, cette saison était proche de la perfection », de Novak Djokovic, après son quatrième Masters consécutif et après une saison où il n’a perdu que… six fois pour quatre-vingt trois victoires !

La plus Bleue. « Il faut profiter de chaque sélection comme si c’était la dernière », de Brice Dulin, l’arrière du Quinze de France, pendant le Mondial.

La plus franche. « Ca va, j’ai de la chance d’avoir cette vie. Je m’éclate »,  de Jo-Wilfried Tsonga battu en demi-finale par Wawrinka, futur lauréat, à Roland-Garros.

La plus chouette. « Dans la vie, il y a plus important que la victoire ; c’est le respect, et j’ai beaucoup de respect pour toi », de Novak Djokovic à Stan Wawrinka, son vainqueur à Roland-Garros.

La plus émouvante. « Sois fort Paris, France. Vous êtes tous dans nos cœurs (…) Ofa otu (On vous aime beaucoup) », de Jonah Lomu, juste après les attentats du 13 novembre et trois jours avant sa mort.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb