France Sport

Mondial 2018 : les Bleus en route pour la Russie

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

FFF

Grâce à son succès sur la Biélorussie, l’équipe de France s’est qualifiée directement pour le Mondial 2018 en Russie.

Victorieuse 2-1 au terme d’un match sous tension, ce mardi soir, au Stade de France de Paris/Saint-Denis, l’équipe de France a obtenu son billet pour le Mondial 2018 en Russsie (14 juin-15 juillet).

Face à une équipe de Bielorussie sans complexe et profitant du moindre ballon perdu mais sans créer le danger, les Français allaient d’entrée prendre la direction du jeu mais manquaient de punch en attaque. Il faudra attendre le 14e minute pour un premier véritable mouvement offensif conclu par une tête sans danger de Giroud. C’est Varane qui allait enfin se créer la première belle occasion sur une tête repoussée par le gardien (18e ) suivie une minute plus tard d’une nouvelle tête de Giroud sur la barre (20e). Les Français rentraient enfin dans le match… La pression s’accentua alors sur la défense bielorusse et c’est en toute logique que Griezmann, jusque là peu en vue, surgissait sur une ouverture de Matuidi pour ouvrir le score (27e, France 1 – Bielorussie 0). Ce même Griezmann fut à l’origine du deuxième but lorsqu’il profita d’une mauvaise relance de la défense adverse pour offrir le deuxième à Giroud, buteur retrouvé (32e, France 2 – Bielorussie 0).
Un peu plus tard, juste avant la pause, on apprenait que les Pays-Bas menaient 2-0 face à la Suède. Le Stade de France entamait alors une vibrante marseillaise et c’est à ce moment que, sur une des rares absences de la défense française, Saroka réduisait le score et douchait quelque peu l’enthousiasme (44e, France 2 – Bielorussie 1).

La seconde mi-temps commençait comme la première, sur un faux rythme, les deux équipes ayant du mal à construire de réels et efficaces mouvements offensifs. Pour l’expliquer côté français, on pouvait imaginer la pression montante des hommes de Didier Deschamps tiraillés entre leur désir d’aller de l’avant mais surtout soucieux de ne pas encaisser un deuxième but synonyme de match nul et, qui sait, de match de barrage. Car sur la pelouse, les Bleus ignoraient le score, à leur avantage, de Pays bas-Suède… Malgré les quelques raids de MBappé, entré en jeu à la place de Coman, rien ne changea jusqu’au coup de sifflet final qui libéra les Français et les envoyait directement en Russie. Le Stade de France pouvait laisser exploser sa joie.

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb