France Sport

Le Mondial 2023 de rugby en France : maintenant, au travail

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

FFR

Après 2007, 2023 : dans six ans, ce sera la deuxième fois que le Mondial de rugby aura lieu en France.

A défaut de gagner sur le terrain, le rugby français vient d’obtenir une belle victoire avec l’attribution de l’organisation du Mondial 2023. Et cela alors que le comité d’évaluation  d’experts indépendants avait, il y a quinze jours, donné un avis favorable pour l’Afrique du Sud et l’avait transmis à   World Rugby  (la fédération internationale). C’était notamment au niveau de la disponibilité des stades que les experts émettaient des doutes, la plupart de ces stades étant habituellement pratiqués par le football pour les matches de Ligue 1, à l’exception bien entendu du Stade de France, enceinte omnisports et événementielle (lire ci-dessous).

Mais grâce au court mais intense travail de l’équipe de candidature autour de Bernard Laporte* auprès des fédérations nationales (ce sont elles qui votaient et non pas World Rugby qui choisissait), le rugby français a réussi à décrocher la timbale. Ce sera la deuxième fois que la France organise le Mondial de rugby après celui de 2007**  

Au premier tour, sur 39 voix, l’Irlande n’en obtenait que 8 et se trouvait donc éliminée pour le deuxième tour disputé entre l’Afrique du Sud, 13 voix, et la France,18 voix. Et en ‘’finale’’, toujours sur 39 voix, la France ralliait la majorité des suffrages  avec 18 voix contre 13, soit neuf de mieux.

World Rugby pouvait s’avouer… désavoué, les Sud-Africains pouvaient être vexés. Quant à la France triomphante, elle n’a plus qu’à se mettre au travail pour redresser son rugby et pourquoi pas devenir championne du monde dans six ans chez elle au Stade de France…

*La délégation française : Bernard Laporte, Serge Simon, Claude Atcher, Fabrice Estebanez, Frédéric Michalak et Sébastien Chabal.
**1991 et 1999. Avant d’accueillir seule le Mondial de rugby,  la France avait déjà reçu des matches de Coupe du monde : en 1991 avec huit matches, les autres se tenant en Angleterre (avec la finale), Ecosse, Galles, Irlande et Irlande du Nord ; et en 1999 des matches de poule, un quart au Stade de France et un barrage à Lens. Rappelons au passage que lors de cette édition, la France avait été battu en finale à Cardiff (Galles) par l’Australie (35-12) après avoir réussi la légendaire victoire (43-31) sur les All Blacks en demi-finale dans le temple du rugby de Twickenham.
 



Les  neuf stades du Mondial 2023
- Stade de France, Saint-Denis/Paris : 80.000 places
- Stade Pierre-Mauroy, Villeneuve d’Ascq/Lille : 50.000 places
- Groupama Stadium, Lyon : 59.000 places
- Stade Geoffroy-Guichard, Saint-Etienne : 42.000 places
- Orange Vélodrome, Marseille : 67.000 places
- Allianz Riviera, Nice : 35.000 places
- Stadium, Toulouse : 33.000 places
- Matmut Atlantique, Bordeaux : 47.000 places
- La Beaujoire, Nantes : 37.500 places







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb