France Sport

SportHebdo : quel cirque !

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

dr

Un PSG qui ferait mieux de ne pas s’y croire, un biathlète qui voit rouge, une Italienne mythique, un footballeur corrompu qui joue les stars, un Britannique qui vise le doublé… C’est l’actualité sportive de la semaine vue au-delà du simple résultat.

On aurait pu… Il y a des semaines un peu pale où l’actualité nous laisse sur notre faim. Après la triste campagne automnale du Quinze de France et la reconquête de la Coupe Davis, il faut bien avouer que la suite n’a pas été des plus excitantes. Bien sûr, on aurait pu en rajouter sur la défaite en Alsace d’un PSG qui, pour une fois, n’a pas pu se satisfaire des éclairs de Neymar, MBappé ou Cavani et qui devrait bien cogiter sur la manière de s’y prendre lorsque son trio tant envié sera muselé et restera muet dans la grande arène européenne du printemps. On aurait aussi pu lancer un joyeux cocorico pour l’éclosion de Justine Braisaz dans le grand bain neigeux du biathlon, future championne si l’on en croit les spécialistes. On aurait pu encore ajouter que, sur ce même circuit blanc,  Martin Fourcade a vu rouge avant  de mettre les points sur les I en laissant ses rivaux à longue distance  dans la poursuite suédoise et notamment les frères Böe qui avaient eu l’outrecuidance de le devancer précédemment dont une fois pour sept minuscules dixièmes. On aurait pu se réjouir de revoir  Alfa Romeo (comme sponsor de Sauber) dans les grands tourniquets de la F1, comme un retour aux sources pour la marque italienne qui couronna Farina et l’immense Fangio en 1950 et 1951.  Enfin, on aurait pu se dire qu’on vit quand même une drôle d’époque quand, à la lecture de L’Equipe Magazine (2 septembre), on a découvert qu’en 1994, le match de National Fréjus-Colomiers (quelle affiche !)avait été truqué, qu’il a généré près de 30.000 euros de jeux, qu’il a fait gagner beaucoup d’argent dans la nébuleuse spirale des paris asiatiques et que l’un des joueurs corrompus joue les stars d’une émission de téléréalité. Quel cirque que tout cela !

En vrac. Ils sont six à avoir remporté les trois grands tours : Anquetil, Merckx, Gimondi, Hinault, Contador, Nibali ; le Britannique Chris Froome, déjà vainqueur de quatre Tour de France et cette année de la Vuelta, veut les rejoindre et pourquoi pas être le septième à réussir le doublé Giro-Tour, histoire de rentrer dans la cour des très grands* mais également de faire oublier celui réalisé par Marco Pantani en 1998, l’année cycliste de tous les excès…
* Coppi (deux fois), Anquetil, Merckx, Hinault et Indurain (tous deux fois) et Pantani.
- Avec Bernard Laporte, on n’y comprend plus rien. En campagne, il  avait promis qu’il serait désormais impossible de sélectionner des joueurs étrangers chez les Bleus et qu’il avait refusé à l’un (Tuisova) ce qu’il accorderait un an plus tard  à l’autre (Raka) en tentant même d’accélérer l’obtention des documents requis. Même chose avec le cas Novès dont on ne sait plus trop ce qu’il compte en faire. Il se chuchote d’ailleurs que Clive Woodward, celui qui a conduit le Quinze de la Rose au titre mondial, pourrait intégrer le staff français. Vous imaginez, un Anglais chez les Bleus ; on vit vraiment une drôle d’époque…

Suspense. Fin de suspense : Sébastien Ogier, quintuple champion du monde des rallyes, avait fait saliver les observateurs en réservant sa réponse ; mais il continue et rempile chez M. Sport.  Quant à Noah, il remet çà lui aussi avec l’équipe de Coupe Davis ; dommage, on avait moment imaginé que Laporte l’appellerait au secours du Quinze de France….
- Suspense toujours : au Liberia, alors que le premier tour de la présidentielle a eu lieu le 10 octobre, le processus électoral a été reporté sine die par la Cour suprême pour fraude présumée ; pour George Weah, l’ex-Ballon d’or, arrivé en tête avec 39% des voix, c’est un peu comme s’il était sur le banc des remplaçants…
- Et pour en finir, suspense au PSG : quel directeur de la sécurité pour le club de la capitale ? Laurent Simonin, contrôleur général à la préfecture de police, a vu sa candidature retoquée par la commission de déontologie de la fonction publique ; les ultras vont pouvoir s’en donner à fumigènes joie…

Ils ont dit. « J’espère qu’ils ne vont pas me les casser toute l’année », de Martin Fourcade battus deux fois par les deux frères Böe avant de remettre les choses au point dans la poursuite ; non mais, c’est qui le patron…
- « J’ai eu une longue conversation avec moi-même pendant la sieste », de Justine Braisaz après sa deuxième place du sprint d’Östersund ; rien de mieux qu’un petit som’ avant l’effort…
- « La vraie question, c’est : comment à l’heure des médias digitaux, on réussit à imposer un sport qui, surtout dans le Top 14, produit peu de spectacle », de Gilles Dumas, de chez Sportlab, agence conseil en communication ;  et on n’a même plus Roger Couderc pour se réveiller…
- « Je ne suis personne et je vois des personnalités comme Catherine Deneuve réagir à mes commentaires, vous imaginez », de Yoann Riou, l’enflammé commentateur des grandes soirées de foot  de L’Equipe 21 ; faut dire qu’il ‘’déménage’’ le Yoann…
(Sources : L’Equipe, L’équipe Mag, Aujourd’hui, internet). 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb