France Sport

SportHebdo : Zizou en sursis, Paris n’en rit pas

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

dr

Zizou en sursis, Roger inusable, Edi mieux que Zlatan, Alizée dans la tourmente et Alexis en chasse-neige… L’actualité du week-end en petites tranches.

Réveil. En milieu de semaine, le Real était au bord de la crise et Zidane l’accusé. Pensez donc, une défaite à Bernabeu face au sans-grade de Leganés et une élimination de la Coupe du Roi. Et puis, le réveil, brutal, somptueux : Benzema l’oublié, retrouvé ; Ronaldo l’éprouvé, retrouvé et  Bale isolé, retrouvé… Avec un 4-1 à Valence pourtant 3e de Liga ! Mais malgré ce succès probant à quinze jours du choc contre le PSG en Ligue des champions, Zizou est toujours en sursis. A Paris, on ferait bien de ne pas s’en réjouir car il n’y a rien de plus dangereux qu’un Zidane à l’orgueil blessé…

Emotion. A 36 ans, alors que Nadal a la cuisse en vrac,  Djokovic le coude délicat et Murray les mains sur la hanche,  le ‘’vieux’’ se porte à merveille. Roger Federer a remporté son vingtième Grand Chelem. Le Suisse pourrait être blasé, mais non : ses larmes, de fierté, de joie et d’émotion mêlée, ont fait chavirer le monde du tennis et graver encore plus son nom dans la légende du sport. Insatiable, inusable, irrésistible et surtout inégalable ‘’Rodgeur’’…

Respect. Forcément, Edison Cavani allait fêter son 157e but qui en faisait le meilleur buteur de l’histoire du Paris SG. Mieux que Zlatan. ! Et forcément, en jetant son maillot en pâture aux supporters. Et forcément, il allait se prendre un jaune ! Mais le plus beau de l’histoire, c’est la belle poignée de main que lui tendit, tout sourire, M. Schneider, l’arbitre un tantinet admiratif, avant de lui montrer le carton. Beau geste…

Vacances. En novembre dernier, raconte le JDD, Federer et Cilic décompressaient aux Maldives, comme d’autres. Ce qui ne les a pas empêché d’aller deux fois faire chauffer la raquette et mouiller un peu le maillot. Pas comme d’autres qui ont préféré fatiguer les chaises longues et mouiller le maillot… de bain.  Ca explique peut être un petit peu pourquoi on a retrouvé le Suisse et le Croate en finale à Melbourne…

Refrains. Elle était pourtant chez elle ou à l’aéroport, il y a eu malentendu, elle venait d’être contrôlé à Moscou… Je fais pourtant supergaffe, j’ai été peut être un peu négligente (ah, quand même…), j’ai toujours été clean… Couplets et refrains connus de ceux et celles qui se font pincer par la patrouille. Une fois ça passe, deux fois, passe encore mais pour un troisième no show, Alizée Cornet va sentir souffler le vent de la suspension…

Collections. Une fois, c’est le matériel, une autre c’est la piste, une troisième, c’est la forme, etc, etc… Alexis Pinturault n’y arrive décidément pas et collectionne les déceptions. En face, Marcel Hirscher garnit son armoire à trophée : 55 succès en Coupe du monde et quatre géants sur cinq cette saison. Et dans dix jours, les Jeux ! Pour se refaire le moral, Alexis va partir au Japon et penser à autre chose que le ski. Ca pourrait peut-être marcher…







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb