France Sport

Mais que s'est-il passé dans la nuit d'Edimbourg ?

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

Edinburgh News dont photo AFP

Six joueurs du Quinze de France retenus à Edimbourg et entendus par la police écossaise comme témoins… ‘’Drôle’’ d’affaire !

L’après-match du Quinze de France a été mouvementé à Edimbourg après le match perdu contre l’Ecosse. Ou plutôt la nuit qui a suivi.
Alors que l’ensemble de la délégation française était dans l’avion pour Paris lundi matin, la police écossaise demanda  à quelques internationaux de sortir. Six au total, Anthony Belleau, Johathan Danty, Yacouba Camara, Félix Lambey, Louis Picamoles et Rémi Lamerat, accompagné de Serge Simon, le vice-président de la Fédération française de rugby. En fait, ces joueurs ont été entendus comme « simples témoins » après une plainte pour agression sexuelle déposée le matin même. Ils regagneront la France lundi soir tard.
On n’en sait guère plus. Tout juste peut-on comprendre que quelques joueurs seraient sortis dans la nuit écossaise. L’Equipe de ce mardi rapporte d’ailleurs un témoignage d’une patronne de bar de nuit et de discothèque aurait bien accueilli des Français et des Ecossais mais sans qu’aucun incident, ni comportement douteux ne soient à déplorer… Autre constatation, deux joueurs, le deuxième ligne Arthur Itturia et l’arrière Geoffrey Palis, qui n’ont pas été convoqués par la police, auraient présenté  des marques et ecchymoses au visage, ce qu’ils n’avaient pas au sortir de la rencontre…
Que s’est-il donc passé dans la nuit d’Edimbourg ? Les joueurs avaient-ils eu l’autorisation de sortir par le staff après la rencontre ? On n’en sait rien. Du côté de lé Fédération, c’est le silence total. Mais peut-être en apprendra t-on dans les heures ou les jours à venir. Il n’en demeure pas moins que le Quinze bleu, déjà au plus mal après cette nouvelle défaite, et le rugby français, auraient pu se passer d’un tel épisode.



Exclus. A la suite de cette affaire, Jacques Brunel, sélectionneur du Quinze de France a exclu les six joueurs qui sont sortis dans la nuit écossaise et ont été entendus par la police. « Par ce comportement inapproprié, ils n’ont pas respecté leur statut de joueur international et les devoirs qui en découlent », indique un communiqué de la FFR.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb