France Sport

Finale de la Ligue Europa : Griezmann bourreau des Marseillais

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

dr

L’Olympique de Marseille s’est incliné (0-3) en finale de la Ligue Europa devant l’Atletico Madrid, plus réaliste et plus expérimenté. Opportuniste, l’international Griezmann signe 2 des 3 buts.

 

L’Olympique de Marseille n’a pas remporté sa deuxième coupe d’Europe. Malgré leur enthousiasme, les Marseillais n’ont pas réussi, ce mercredi soir à Lyon-Decines (Rhône)  à déjouer l’expérience de l’Atletico de Madrid qui s’est imposé 3-0 grâce à deux buts d’Antoine Griezmann. L’attaquant international français, très opportuniste, a été le bourreau de l’OM.

Les Marseillais regretteront en tout cas cette première mi-temps en blanc et noir. En blanc avec cette superbe occasion conclue par une reprise hélas trop enlevée de Germain et cette main mise sur le jeu face à des Madrilènes qui subissaient se contentant de réagir par quelques timides contre-attaques. 

Renvoi fatal. En noir pour ce but bête marqué par Griezmann qui, avec l’opportunisme qu’on lui connaît, allait récupérer dans les pieds de Anguissa un ballon mollement dégagé par Madanda (20e , Atletico Madrid 1- Olympique Marseille 0) ; mais aussi pour cette sortie prématurée de Dimitri Payet touché à la cuisse. A 1-0 pour l’Atletico au repos, tout restait à faire.

Mais la fin de la première période avait vu des Marseillais, assommés par ces coups du sort, subir dans le dernier quart d’heure la pression de l’Atletico. Et comme on pouvait le craindre, l’équipe espagnole reprit la seconde période sur le même rythme et allait rapidement concrétiser sa lente mais inexorable emprise sur le jeu. 
Griezmann récidive. Et c’est encore ce diable de Griezmann qui surgit trois minutes après le repos : sur un ballon marseillais perdu au milieu de terrain, l’attaquant vedette des Bleus récupèrait le ballon et prenait de vitesse la défense marseillaise avant de tromper Mandanda pour la deuxième fois d’une pichenette au dessus du gardien olympique (48e , Atletico Madrid 2- Olympique Marseille 0)). La douche froide pour l’OM à l’image de ces trombes d’eau qui s’abattaient à ce moment sur le Groupama Stadium de Decines. Et à 0-2 face à la meilleure défense du championnat espagnol et l’un des meilleurs rideaux européens, la tâche de Marseille se compliquait fortement. Malgré toute sa bonne volonté et une superbe tête de Mitroglou repoussée par Oblak (80e), l’équipe olympienne s’éteignit peu à peu en même temps que ses supporters qui laissèrent  à leur homologues  ibérique le soin d’enflammer les tribunes. Le troisième but inscrit par Gabi concrétisait la domination d’ensemble de Madrid (88e, Atletico Madrid 3-Olympique Marseille 0).

Malgré la défaite, Marseille n’a pas à rougir de cette défaite face à l’une des meilleures équipes d’Europe, quatrième fois vainqueur de cette coupe d’Europe, 2e du championnat espagnol derrière Barcelone et devant le Real Madrid, deux fois finaliste de la Ligue des champions… De sacrées références !

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb