France Sport

SportHebdo : tout ça à cause d’un interphone…

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

dr

Deux drôles d’histoires: celle d’Alizée Cornet qui va pouvoir rejouer tranquillement au tennis et celle d’un match de rugby entre l’Espagne et La Belgique. Et le reste de l’actualité sportive en petites tranches…

Dring, dring. En matière de lutte contre le dopage et d’excuses des suspects, on a tout eu.  La semaine dernière (Chronique du 14 mai), on a même eu un athlète kenyan qui accusait les contrôleurs de l’avoir racketté.  Là, nouvelles et inédites explications, celle d’Alizée Cornet qui va pouvoir rejouer au tennis l’esprit tranquille. Alors qu’elle était sous la menace d’une suspension de deux ans pour un troisième no show*, le tribunal l’a relaxée  Et cela à cause de ou grâce à) son interphone qui ne fonctionnait pas depuis dix jours. Mais que fait donc le syndic de l’immeuble ? Car lorsque la contrôleuse a sonné (à 8 heures du mat’, tu parles d’une heure…) chez la tenniswoman, cette dernière n’a pu répondre vu que ça ne sonnait pas (ben forcément…). Oui mais… Vous allez donc me dire que la déléguée au contrôle aurait alors pu téléphoner à Alizée, ce qu’elle a effectivement fait. Sauf que, comme vous, comme moi,  comme d’autres, Alizée ne décroche pas aux numéros masqués et qu’elle n’avait pas pu voir qui l’appelait.  Ce qu’elle a expliqué au "tribunal" qui l’a cru. Voilà donc pourquoi, la Française pourra rejouer au tennis l’esprit enfin libéré. Quant à la contrôleuse, elle en a pris pour son grade. Et le pire, c’est qu’elle s’est vue reprocher de n’avoir pas fait le nécessaire pour contacter la sportive : elle aurait quand même pu attendre la sortie d’un résident de l’immeuble pour aller forcer la porte d’Alizée. Peut-être même  aurait-elle  eu la chance de tomber sur elle…On aura décidément tout vu et tout entendu !
*No show : manquement à un contrôle inopiné en n’étant présent (e) à l’heure et l’endroit indiqué et sans avoir renseigné le système de géolocalisation.

Histoire belge. C’était un match Belgique-Espagne. En foot, c’est une affiche. Mais il s’agissait de rugby et d’une qualification au Mondial 2019 au Japon entre deux équipes mineures. Une victoire suffisait aux Espagnols pour être du voyage. Mais, à la surprise générale, ils devaient s’incliner, abandonnant leur billet à la Roumanie. Sauf que les Ibériques ont contesté cette défaite s’estimant  lésés et victimes de  décisions plus que contestables et leur défaveur de l’arbitre… roumain. Du coup, nos valeureux espagnols ont posé réclamation. En vain. Car  après enquête, les instances internationales du ballon ovale se sont aperçues que les Belges avait aligné cinq joueurs non qualifiés, les Espagnols deux Français ayant joué dans des sélections nationales des 20 ans et la Roumanie un joueur originaire des Tonga dont il avait porté le maillot . Du coup, sanctionnées, Belgique, Espagne et Roumanie n’iront pas au Japon et c’est la Russie qui affrontera le pays hôte en ouverture. Drôle d’histoire… un peu belge quand même…

Fou foot. Paolo Guerrero, l’attaquant vedette du Pérou, vient d’être suspendu quatorze mois pour usage de cocaïne et ne sera donc pas au Mondial ; bonne nouvelle pour les Bleus… Après Marseille, les Américains se montrent très intéressés par le foot français : Saint-Etienne est ainsi convoité par des investisseurs US ; normal, le dollar n’est-il pas lui aussi vert… Bus du Havre caillassé  à Ajaccio, match rejoué deux jours plus tard, vives frictions entre joueurs, c’est la ‘’belle’’ image du foot comme on aimerait plus en voir…

Pollen. Deux médailles d’or olympiques, quatorze fois de champion de France, cinq titres mondiaux et sept coupes du monde ! Le vététiste Julien Absalon a décidé de s’arrêter là. Non qu’il n’a plus les moyens et l’ambition du haut niveau mais parce qu’il souffre d’une allergie récurrente au pollen méditerranéen qui l’empêche de bien respirer. Mais pour lui, pas question de Ventoline ou dit-il de « surmédication » même autorisée. D’autres ne s’en priveraient pas…

Championne. Une fois encore, la France vient d’être choisie pour l’organisation d’une grande compétition internationale* : les championnats du monde ski auront lieu en 2023 sur les sites de Courchevel et Méribel, deux des stations les plus importantes (et chics !) du pays. Voilà qui pourrait permettre à "nos" skieurs d’être au top et de récolter nombre médailles. A défaut d’avoir plein de champions, la France est championne de l’organisation…...

*Ryder cup de golf (2018), Euro féminine de hand (2018),,Coupe du monde féminine de foot (2019) , Championnat d’Europe d’athlétisme (2020), Coupe du monde de rugby (2023), Jeux olympiques (2024)...


A part ça. Il y a pas moins de dix ex-Toulonnais dans l’effectif du Lyon OU, dont Michalak, Armitage et l’entraîneur Mignoni,  ce qui explique peut-être un peu que les Lyonnais aient bouté les Varois hors du dernier carré du Top14 ; mMourad Boudjelal doit s’en vouloir… Sébastien Ogier abandonne au rallye du Portugal et se voit devancé à mi-saison du championnat du monde par le Belge Neuville ; « pas de quoi s’affoler » dit le Français… Et enfin des nouvelles de nos cyclistes préférés : Froome retrouve son souffle au Zoncolan pour le perdre dès le lendemain ; quant à Nacer Bouhanni, il en décroche une deuxième en Belgique ; même s’il n’y avait pas grand monde, ça fait du bien au moral…
(Sources : L’Equipe, Le Parisien, internet).

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb