France Sport

SportHebdo : Roxana dans le grand bain !

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

dr

Une ministre pas gâtée, un champion indigne, un président qui ne compte pas, des bonnes et mauvaises nouvelles et toujours les bons mots. L’actualité sportive vue au-delà du simple résultat.

Remous. Mais dans quelle galère s’est donc fourrée Roxana Maracineanu.  « Cette annonce a été très brutale. Je conçois qu’elle ait pu faire peur », a déclaré dans un langage d’apaisement et un tantinet politique la nouvelle ministre des Sports ; ce qui lui vaudra peut-être un petit recadrage gouvernemental… L’annonce en question, 1600 postes de conseillers techniques sportifs d’ici 2022 que Roxana va devoir supprimer de son ministère des Sports (40% du personnel !), le déjà moins riche du budget national. A peine arrivée dans son bureau de l’avenue de France (XIIIe), l’ancienne championne de natation plonge dans le grand bain… à remous. Mais avec la réduction du portefeuille 2019 de près de 30 millions d’euros, la suppression des emplois aidés et la diminution du budget du CNDS (Centre national du développement du sport), ça va commencer à faire beaucoup. Pour ce qui de ces postes, il s’agit essentiellement de ces chevilles ouvrières du développement des athlètes, réparties dans soixante-dix neuf fédérations (117 fédérations sportives en France). Ceux qui valorisent et développent le sport de base notamment pour les petites fédés qui n’ont pas toutes les moyens de se ‘’payer’’ des conseillers techniques régionaux.  Ceux pour qui le sport est un atout social qui favorise l’intégration. Ceux qui préparent à l’élite et à l’excellence. Ceux qui travaillent dans l’ombre. Le sport est aussi « Un atout économique », précise encore Denis Masseglia, le président de l’olympisme français (CNOSF) qui imagine lancer une pétition pour la défense d’un sport français prêt à faire des vagues. Ah, ils ont eu beau jeu les politiques de triompher en première ligne, de se gausser du choix de Paris pour les Jeux de 2024 et de vanter le rayonnement de la France ! « C’est un objectif (NDLR : les restrictions)  qui vient d’en haut. Je vais essayer de plaider notre cause », s’est voulue rassurante Roxana Maracineanu. En tout cas, il va lui falloir mouiller le maillot !

Indigne. Plutôt que de défendre son titre au Tour d’Espagne (où il avait subi son contrôle anormal), Chris Froome a préféré s’aligner au Tour de Grande-Bretagne, histoire, laissait-il entendre, de profiter un peu de sa popularité sur ses routes et devant son public. Tu parles ! Le quadruple vainqueur du Tour a fait encore moins que de la figuration, pointé à plus de vingt minutes et étant même lâché dans le chrono par équipe. N’aurait-il pas été plus honnête de dire qu’il était en méforme. A moins qu’il n’ait dû traîner en queue de peloton pour signer des autographes…En tout cas, une prestation indigne d’un champion !

Défense. Montré du doigt pour avoir participé à la répétition de l’émission de télé de Cyril Hanouna dont il sera l’un des consultants au détriment  d’un séminaire fédéral sur la santé des joueurs, Bernard Laporte s’est défendu en expliquant qu’il passait déjà énormément de temps à la fédération, qu’il était un président de fédération non rémunéré et qu’il n’était pas rentier. « Pour zéro euro, je passe énormément d’heures au service de la fédération. » Et combien d’euros chez Hanouna ? Faut bien vivre, non…

A part ça. A part ça, bonne nouvelle, Rafaël Nadal, blessé au genou, ne participera pas à la demi-finale de Coupe Davis ; la bande à Noah respire ; un peu… A part ça, mauvaise nouvelle, il est question de supprimer le but qui compte double à l’extérieur dans les coupes d’Europe ; mauvaise nouvelle pour le PSG car la dernière fois qu’il en a profité (en 1/8e) c’était en 2015 contre Chelsea parce qu’ensuite il y a eu Barcelone de triste mémoire  (2017) et le Real (2018) … A part ça, autre bonne nouvelle :Molard un temps leader, Geniez, Bouhanni et Pinot vainqueurs d’étape sur la Vuelta et Alaphilippe lauréat du tour de Grande-Bretagne, ça roule pour le vélo français ; bon signe avant le Mondial en Autriche… Et pour conclure, très bonne nouvelle pour la presse, François Ciccolini, l’entraîneur de Laval, a été suspendu trois mois ferme pour avoir menacé un journaliste de France Bleu qui l’interrogeait sur ses choix tactiques ; et tac !

Ils ont vraiment dit. « Je sais que je ne me suis pas trompé en allant chercher Patrice Collazo comme manageur », de Mourad Boudjelal, l’entraîneur du RC Toulon : rappelons seulement qu’il avait dit la même chose de Diego Dominguez, Mike Ford, Richard Cockerill et Fabien Galthié… « Sûrement que je vais bientôt entraîner », de Zinedine Zidane à une télé espagnole : énigmatique… « Vous êtes un menteur (…) Vous m’avez volé un point, vous êtes un voleur », de Serena Williams à l’arbitre de la finale dames de l’US Open qui l’avait pénalisé d’un point pour avoir communiqué (par gestes) avec son coach, ce qui est interdit : ne serait-il donc pas plus simple de mettre un terme à ce règlement hypocrite et d’officialiser le coaching … « Je suis international, je suis capitaine, forcément je regrette (…) C’est débile tout simplement », de Mathieu Bastareaud, expulsé pour un coup sur un Castrais à terre et qui risque une lourde suspension…
(Sources : L’Equipe, Aujourd’hui, internet).







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb