France Sport

Ligue des nations : des Bleus impuissants aux Pays-Bas

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

Aurélien Durand (FFF)

Une toute petite équipe de France sans envie s’est inclinée aux Pays-Bas. Ses chances d’être dans le dernier carré de la Ligue des Nations se réduisent.

Un match nul suffisait… Mais pour se qualifier  aux demi-finales de la toute nouvelle Ligue des Nations, l’équipe de France devra désormais attendre lundi le résultat d’Allemagne-Pays-Bas Et pour atteindre ce dernier carré, les Bleus parieront sur un succès des Allemands, un match nul de leurs deux adversaires de poule ne les qualifiant même pas.

Bleus sans ressort… Tout cela pour dire que les Bleus de Didier Deschamps se sont inclinés (0-2), ce vendredi soir, à Rotterdam, face à une équipe des Pays-Bas fichtrement entreprenante. Et faut-il encore préciser que ce score est plus que flatteur pour les Français qui peuvent remercier leur capitaine Hugo Lloris de les avoir sauvé d’un naufrage. Car le gardien de Tottenham fit merveille en réalisant probablement l’un de ses meilleurs matches en sélection : pas moins de sept parades de très grande classe. Il est d’ailleurs le seul des Bleus à être sorti de la grisaille ce soir, des Bleus sans ressort qui n’ont pas fait honneur à leur deuxième étoile de champions du monde…

L’équipe de France a dans son ensemble accompli un match d’une insigne pauvreté avec un récital de tout ce qu’il ne faut pas faire à ce niveau : manque d’agressivité, retard dans les duels, relances hasardeuses, passes approximatives, etc. On eut beau attendre une inspiration de Griezmann, un éclair de MBappé, rien ne se passa. Pire même, le Parisien fut totalement inexistant en mi-temps.

…et vifs Orange. Dans ce concert de ratés, il ne faudra pas oublier que les ‘’Orange’’ en furent, eux les premiers responsables. Particulièrement entreprenants et vifs,  ils empêchèrent les Français de s’organiser faisant montre d’une haute technicité et d’un rythme de très haut niveau pendant toute la partie. On n’était certes pas dans le football total des la grand équipe des Pays-Bas des années 70 mais quand même quelle santé…

Les deux buts ont été inscrits par Wijnaldum (44e)  à la suite d’une mésentente Varane-Nzonzi, le second dans les arrêts de jeu (90+5) sur un penalty transformé (en Panenka !) par Depay à la suite d’une faute de Sissoko sur De Jong.

Au classement, 1. France 7 pts ; 2. Pays-Bas 6 ; Allemagne 1. Dernier match : lundi, Allemagne – Pays-Bas.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb