France Sport

Incroyable : Guingamp sort le PSG !

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

PSG

Pour avoir pris son adversaire de haut, le PSG s’est incliné au Parc et permit à Guingamp de réaliser l’exploit grâce il est vrai à deux penalties marqués sur trois obtenus…

Il n’y aura pas de 45e victoire consécutive dans un match de coupe pour le Paris Saint-Germain : ce mercredi soir, l’En Avant de Guingamp, dernier de Ligue 1,  a réalisé l’exploit de sortir au Parc des princes le club parisien (2-1) à l’issue d’une rencontre marquée par les trois penalties obtenus par Guingamp, dont deux réussis. Et si les Parisiens pourront toujours discuter de la validité du deuxième penalty, ile ne pourront s’en prendre qu’à eux-mêmes pour n’avoir pas su tuer la partie dès la première mi-temps certes maîtrisée mais jouée au tout petit trot et surtout avec la fausse conviction de se croire déjà en demi face à une équipe bretonne qui allait bien craquer à un moment ou un autre…
Thuram dans les airs. En fait, tout aurait pu se jouer autour de l’heure de jeu. 59e minute : le Breton Blas obtient un penalty pour une faute de Meunier. Contre le cours du jeu, on imagine alors les Guingampais, pourtant dominés par les Parisiens,  mener 1-0 dans un Parc des princes médusé. Mais Marcus Thuram, peut-être sous la pression de l’enjeu, expédiera le ballon dans les airs. L’occasion en or gâchée. Mais pourquoi n’avoir pas tiré en force plutôt que de vouloir tromper en finesse Areola qui n’en demandait pas tant. A peine deux minutes plus tard, Meunier centrait au deuxième poteau pour Neymar qui, d’une tête parfaitement ajustée, trompait l’international suédois Johansson (61e, PSG 1-Guingamp 0).
Guingamp n’aurait plus eu  que ses yeux pour pleurer si à la 80e minute un contact entre  Bernat et Coco qui tentait de déborder envoyait les deux hommes à terre et voyait l’arbitre siffler penalty, le deuxième pour Guingamp. L’assistance video allait confirmer la décision de l’arbitre et cette fois Ngbakoto trompait Areola en force et à ras de terre( 80e, PSG 1-Guingamp 1). 
Et un troisième penalty ! A ce moment, ont pouvait imaginer les Parisiens se mordre les doigts  d’avoir pris, comme trop souvent, leurs adversaires de haut et s’être contentés de trottiner et de quelques accélérations et gri-gri dont ils ont le secret. Mais dans la première minute des arrêts de jeu,  ce match décidément insolite, voyait Guingamp bénéficier d’un nouveau penalty, le troisième, pour une nouvelle faute d’un défenseur, en l’occurrence Kelher. Et cette fois, Thuram ne se fit pas faute de tromper le gardien parisien (91e, PSG 1- Guingamp 2) permettant à son équipe de réaliser l’un des plus incroyables exploits de ces dernières années. Bravo au Guingampais qui ne se sont jamais découragés et tant pis pour les Parisiens qui devront bien un jour retenir la leçon qu’il ne faut jamais ‘’se moquer’’ d’un adversaire quel qu’il soit…
Guingamp rejoint en demi-finale, Strasbourg, vainqueur à Lyon (2-1), Monaco, vainqueur de Rennes (8 t.a.b à 7) et Bordeaux vainqueur du Havre (1-0. Le tirage des demi-finales aura lieu jeudi dans l’émission Tout le Sport sur France3. 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb