France Sport

Tournoi : le Quinze de France se rassure, mais...

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

FFR

Enfin une victoire 27-10 (sur l’Ecosse) pour l’équipe de France de rugby ! Mais le chemin du très haut niveau est encore long…

Après deux défaites contre le Pays de Galles et l’Angleterre, l’équipe de France a remporté sa première victoire dans le Tournoi des VI nations en dominant l’Ecosse 27-10. Ce succès vient en outre mettre un terme à une trop longue série de matches perdus depuis un plus d’un an, exceptée la victoire sur l’Argentine à l’automne.
En s’imposant, les Français ont enfin pu rentrer au vestiaire avec le sourire et la satisfaction du devoir accompli. Peut-être également se sont-ils rassurés avant d’aller affronter l’Irlande dans son antre. Mais ont-ils rassuré pour autant ? On peut se poser la question. Bien sûr, le coup de jeune de Jacques Brunel a permis à Dupont, Ntamack et Ramos de se mettre en évidence et de redonner un peu de couleurs à des Bleus franchement délavés ces derniers temps. Bien sûr, Bamba a été élu homme du match.  Bien sûr, il y eu quelques mouvements de classe, ‘’à la Française’’ oserait-on dire : l’essai en conclusion d’une relance sans complexe de son camp de Ramos, relayée par Dupont et conclue par NTamack ; ou encore ce superbe coup de pied de Dupont qui envoya Fickou derrière la ligne pour un essais hélàs refusé pour un en-avant préalable ; un deuxième refus après celui de début de match de Penaud également annulé pour un… en-avant. On a même vu Bastareaud jouer au pied pour lui-même au dessus du rideau écossais!
Il n’empêche. Face à une équipe écossaise lourdement privée de quelques joueurs cadres parce que blessés, Guirado et ses hommes ont du crapahuter pour tenir en respect ces diables d’Ecossais qui surent tenir le ballon dans les vingt dernières minutes de la première mi-temps et rester menaçant dans les dernières du match alors qu’un essai les aurait ramené à portée des Français.
Car de ce match, on retiendra quand même les nombreuses fautes, les ballons gâchés, les en-avant et surtout -cela vaut pour les deux équipes-  une jeu trop stéréotypé (on se serait parfois cru en Top14…), un manque d’imagination et surtout une intensité qui n’a rien à voir avec le rythme des Anglais, Irlandais et autres Néo-Zélandais…Alors s’il faut féliciter les Français pour avoir enfin pu tenir un résultat, il faudra bien conclure que le chemin est encore long pour se hisser au plus haut niveau d’un rugby moderne. Et puisse ce succès brouillon mais encourageant (à défaut d’être rassurant) permettre au Quinze de France de troubler la furia irlandaise dans quinze jours à Dublin.
Paris/Saint-Denis/Stade de France. France bat Ecosse 27-10 (mi-temps 10-3)
France : 4 essais (N’Tamack 13’, Huget 41’, Aldegheri 74’, Aldritt 88’) ; 2 transformations (Ramos 13’, Surin 88’) ; 1 pénalité (Ramos 16’).
Ecosse : 1 essai (Price 77’) ; 1 transformation (Hasting 77’) ; 1 pénalité (Laidlaw 25’).







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb