France Sport

SportHebdo : assez de discours, des actes

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

dr

Quand le foot tolère les actes racistes, quand une marathonienne pique un sprint, quand Pelé fait de la tension, quand Jean-Luc Rougé s’interroge… Un autre regard sur l’actualité du sport.

Des actes ! Ardent acteur de la lutte contre les discriminations, Lilian Thuram a vivement réagi aux cris de singe dont ont été victimes le Français Blaise Matuidi et l’Italien Moise Kean lors de Cagliari-Juventus en championnat d’Italie. Pour le champion du monde 98,  il n’y a qu’une solution lors de ces actes racistes : arrêter la rencontre. « On est en pleine hypocrisie. On dit qu’on arrêtera le match la prochaine fois et ça n’arrive pas… ». Et d’affirmer haut et fort, dans Le Parisien du 4 avril, « Les instances du football s’en fichent.». De fait, l’ex-défenseur international (qui n’a aucun rôle dans les instances du foot) a pu voir ses dires confirmés quelques jours plus tard par l’interview de Noël Le Graêl dans le même quotidien. Auparavant, il faut se souvenir que le patron du football français avait souri à la réaction de Roxana Maracineanu après sa réaction (notre chronique du 1er avril) après le match PSG-OM se laissant même aller à comparer le public de la natation à celui du football… Donc, le président de la 3F, est le premier à condamner les actes racistes et homophobes ; ça personne n’en doutera. Sauf que ce ne sont que des mots. Parce que quant à passer aux actes, là, le bon Noël botte en touche. Ainsi, dans un autre registre, quand on lui demande ce qu’il pense des interdictions de déplacements de supporteurs pour des matches à risque, alors là, que nenni. Et de se retrancher derrière un « La foule est quelque fois stupide » ou encore un « Ce n’est pas parce qu’il y a  quelques pauvres types qu’il faut empêcher 4000 personnes de se déplacer ». En clair, avec ces mesures préfectorales ou ministérielles, on risque tout simplement de tuer le football. Et de conclure : « Vider les tribunes, c’est la facilité ». Peut-être mais si cette mesure ne peut être que ponctuellement efficace, elle a le mérite d’exister. En matière de foot, la critique est aisée mais l’art est difficile…

Sprint. Le règlement de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) est clair : tout (e) athlète peut-être contrôlé € où qu’il (elle) soit et à n’importe quand entre 6 heures et 23 heures et qu’il (elle) doit indiquer une heure et un lieu de son choix pour recevoir les contrôleurs pour un test antidopage. Soit Clémence Calvin, qui s’entraînait au Maroc (près d’Ifrane), n’a pas lu le règlement, soit elle n’est pas trop à l’aise avec la procédure…Toujours est-il que d’abord le contrôleur ne l’a pas trouvé à l’endroit indiqué et qu’ensuite, relate L’Equipe, repérée dans une rue, elle se serait enfuie protégée par son compagnon d’entraîneur qui aurait barré (toujours selon le quotidien sportif) la route aux représentants de l’Agence ; un sprint qui peut coûter très cher à la marathonienne toujours inscrite au 42 km de Paris dimanche prochain…

A part ça. A part ça, le cyclisme innove dans l’égalité des sexes : lors des prochains championnats d’Europe en août aux Pays-Bas, il y aura une épreuve contre la montre mixte par équipe nationale avec trois hommes qui donneront le relais à trois femmes, les temps du deuxième homme et de la deuxième femme étant cumulés ; sympa, non ! et suspense garanti…
A part ça, sa rencontre à Paris avec Kylian MBappé qu’il désigne comme son ‘’successeur’’ a fait de l’effet à Pelé : la légende du foot, a ensuite été victime d’une crise de tachycardie et a dû être hospitalisé en Ile-de-France ; mais le ‘’Roi’’ va mieux, merci d’autant que MBappé est venue lui rendre visite…
A part ça, Jim Ratcliffe, l’homme le plus riche d’Angleterre grâce à sa société pétrochimique, se découvre des ambitions sportives : après avoir racheté l’équipe cycliste Sky (celle de Froome), on lui prête l’intention d’investir dans le foot et de devenir propriétaire de l’OCG Nice ; et pourquoi pas le PSG pour aller au bout de la Ligue des champions…

Ils ont dit. « Je vais enfin me retrouver dans mon monde, avec ma fierté et mon honneur», de Guy Novès, après que le conseil de prud’homme a condamné la Fédération de rugby à lui verser un million d’euros de dommages et intérêts pour rupture abusive de contrat, atteinte à la notoriété, circonstances vexatoires et préjudice moral après son licenciement du poste de  sélectionneur national ; ça ne va pas arranger les finances de la FFR
« Le législateur doit d’abord s’interroger sur ce qui est du sport et ce qui ne l’est pas », de Jean-Luc Rougé, président du judo français, à propos du MMA (Mixed martial arts) dont la pratique interdite en France pourrait être légalisée sous certaines conditions ; en commençant par supprimer la cage où ont lieu les combats…
« Il n’y a aucune chance qu’Antoine nous quitte cet été. Il reste chez nous à mille pour cent », d’Enrique Cerezo, président de l’Atletico Madrid, à propos d’Antoine Griezmann très convoité par Barcelone ; refrain connu en matière de transfert …
(Sources : L’Equipe, Le Parisien/Aujourd’hui, sites internet)







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb