France Sport

SportHebdo : les beaux discours

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

dr

La ministre des Sports et le président du foot ont fait taire leurs discordances à propos des insultes discriminatoires dans les stades. De beaux discours… A part ça, deux retours dans le tennis féminin et un France-Argentine à ne pas perdre. Sans oublier quelques bons mots.

Roxana Maracineanu et Noël Le Graët ont fait la paix. Après un France-Andorre à la grimace en tribune, la ministre des Sports et le patron du foot français ont discuté. Ils ont même publié un communiqué du genre qu’ils (le ministère et la fédé) partageaient « le principe d’une action qui doit être aussi résolue qu’adaptée et pragmatique en cas d’injures ou de propos discriminatoires et font confiance au discernement des arbitres et des commissaires… ». Ouf, on respire ! Grâce à cette entente cordiale, on ne devrait plus peut-être entendre les ultras-vociférants-torse-poil hurler leurs insultes primaires et afficher leurs banderoles débiles à l’adresse des adversaires de leur favoris. « On veut des stades, responsables, respectueux, apaisés », a surenchéri Nathalie Boy de la Tour, la présidente du foot professionnel. Nous voilà donc rassurés par ces beaux discours et principes : plus de chants, de tifos (banderoles) ou de cris discriminatoires dans les stades de foot. Maintenant, ça va changer car « on va faire confiance aux supporteurs » s’encourage Didier Quillot, le directeur de la ligue professionnelle. Et, en cas d’excès, c’est à l’arbitre que reviendra la décision d’arrêter ou non un match. C’est alors qu’on reviendra au bon vieux temps quand les tribunes envoyaient l’homme en noir "aux ch…" Au fait, dernière info :  300 supporters lillois ont été interpellés pour des violences et perturbations de l’ordre public mardi à Amsterdam avant le match de coupe d’Europe Ajax-Lille ! Quand on vous dit que ça va changer…

A part ça. A part ça, deux "Remettez-moi ça" dans le tennis ! Sept ans après un premier retour qui l’avait vue redevenir première mondiale, Kim Clijsters va réintégrer le grand cirque du tennis ; à 36 ans… Dans la foulée, c’est Tatiana Golovin qui a décidé à 31 ans de revenir sur le circuit ; la Française avait dû interrompre sa prometteuse carrière après qu’on lui avait décelé une très handicapante spondylarthrite ankylosante… Sacrés défis !
A part ça, Ole Elnar Bjorndalen, légende du biathlon (23 médailles olympiques et 95 succès en Coupe du monde !), revient sur le grand cirque blanc une année après avoir raccroché ses skis et sa carabine. Mais pas sur les pistes : il devient l’entraîneur des Chinois en vue des Jeux d’hiver de Pékin (2022) et sa femme, la Biélorusse Darya Domracheva, coach des féminines chinoises. C’est ce qu’on appelle un beau défi et probablement une fructueuse reconversion…
A part ça, la lutte contre le dopage est toujours aussi mystérieuse surtout au niveau des sanctions. On se souvient que Christian Coleman, numéro un mondial du sprint, a, pour des raisons de date, et d’un paragraphe de règlement, récemment échappé à une suspension après trois contrôles inopinés manqués. La Trininadienne Michelle Lee Ahye, 6e sur 100 et 200 aux Jeux de Rio et aux Mondiaux de Londres), n’a pas eu cette ‘’chance’’, elle aussi trois contrôles ratés et est suspendue provisoirement. Aura-t-elle d’aussi bons avocats que l’Américain pour aller aux Mondiaux du Qatar…

Ils l’ont vraiment dit. « Ca fait cinq ans qu’on attend ça. Cette fois on a tout en main », de Nicolas Batum après l’exploit d’une victoire sur les Etats-Unis en quart de finale de la Coupe du monde de basket. Oui mais en demi contre les Argentins, les Bleus ont perdu la main… avant de se réveiller pour une médaille de bronze. A propos d’Argentine, d’autres Bleus, ceux du ballon oval, joueront gros, très gros samedi matin pour leur entrée dans le Mondial. Il serait bon qu’ ils ne s’oublient pas face aux Sud-Américains…
 « Le Tour a été tellement prenant que plus rien derrière ne peut atteindre le niveau de stresse que j’ai connu en juillet », de Julian Alaphilippe qui, après une période de décompression sans vélo, remonte en puissance avant les Mondiaux sur route du 29 septembre. Autant dire que pour l’ex-Maillot Jaune la pression sera moindre dans le Yorkshire…
« S’il parvient à coordonner son moteur avec sa tête, il sera l’un des meilleurs coureurs du monde »,  de Joxean Matxin, "dénicheur" de talents cycliste à propos de Rémi Cavagna, vainqueur en solitaire de la 19e étape de la Vuelta… Et précieux coéquipier d’Alaphilippe dans la sélection bleue pour ces prochains Mondiaux…
(Sources : L’Equipe, Le Parisien/Aujourd’hui, sites internet)







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb