France Sport

Euro 2020 : des Bleus peu séduisants en Islande

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

FFF

Un but heureux sur penalty a permis à l’équipe de France de football de s’imposer 1-0 en Islande. Mais franchement, on s’est bien ennuyé…

En s’imposant en Islande (1-0) grâce à un penalty de Giroud, l’équipe de France de Didier Deschamps a fait un nouveau pas vers la qualification à l’Euro 2020. Mais sans vraiment séduire.

Comme au mois de juin dernier en Turquie où elle avait été battue 0-2, l’équipe de France ne s’est pas montré à son meilleur niveau, ce vendredi soir, à Reykjavik. Pire même, les Bleus ont montré le moins de leur visage de champions du monde, celui de joueurs trop sûrs de leur supériorité et qui donnèrent l’impression de prendre les Islandais de haut. Ils pêchèrent ainsi souvent dans le manque de spontanéité dans la construction offensive et dans le geste final. A l’image par exemple de cette reprise de volée de Griezmann en deuxième mi-temps dont on a pu se demander si elle n’était pas une simple imitation de ce qui se fait à l’entraînement.

Le ‘’métier’’ de Griezmann. Fort de cette constatation, on assista donc à une première période particulièrement soporifique dans laquelle on ne nota aucune action véritablement dangereuse. Au bout de l’ennui. A la reprise, les Bleus, probablement remis en place par Didier Deschamps, se montrèrent un peu plus entreprenants face à des Islandais loin d’être ridicules sans pour autant qu’on enregistra d’actions dangereuses pour les défenses des deux côtés. Il fallut donc ce penalty obtenu par Antoine Griezmann et transformé par Olivier Giroud (37e but en équipe de France) pour que l’équipe de France ne prenne l’ascendant. Encore faut-il préciser que la sanction a pu paraître quelque peu dure pour les Islandais, la faute sur le Français de Barcelone ne semblant pas forcément pénalisable ; mais l’Antoine a du métier et a su, à quelques reprise, jouer les comédiens comme d’autres stars…  
 




Lundi, la Turquie. On aura nettement préféré le superbe travail de Coman sur l’aile gauche conclu par une reprise sur le poteau de Matuidi (77e) ou le grand une-deux entre Griezmann et  Ben Yedder (81e). Là, les Bleus firent honneur à leur titre et à leur réputation. Mais franchement ce fut trop peu pour séduire même si ce succès permet de faire un grand pas vers la qualification à la phase finale de l’Euro 2020. Et lundi, prochain, au Stade de France, il faudra montrer un autre visage face à la Turquie…







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb