France Sport

Euro 2020 : les Bleus devront attendre…

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

dr

Pourtant dominatrice, l’équipe de France a concédé le match au Stade de France contre les Turcs. Elle devra attendre ses deux derniers matches pour obtenir son billet pour l’Euro

Le Onze de France jouera très probablement l’Euro 2020 en juin et juillet prochains. Ce sera sa treizième phase finale consécutive. Mais l’équipe de Didier Deschamps devra attendre ses deux derniers matches contre la Moldavie et l’Albanie en novembre pour valider son billet. Parce que ce lundi soir, au Stade de France, les Bleus ont buté sur une équipe de Turquie qu’ils ont pourtant largement dominé en concédant le partage des points (1-1).





Giroud 38. Les Français pensaient pourtant avoir fait le plus dur lorsque, quelques minutes après son entrée en jeu,  Olivier Giroud, d’une superbe tête sur un corner, trompait le gardien Günuk (1-0, 75e). Ce but, le 38e de l’attaquant, récompensait une domination constante d’une équipe de France conquérante mais qui manqua d’efficacité et de réussite.
Dans une ambiance très chaude -on aurait d’ailleurs pu se croire à Istambul tant les sifflets des supporteurs turcs accompagnèrent les mouvements français- Griezmann et compagnie prirent rapidement le match en mains et se créèrent de nombreuses occasions, notamment en première mi-temps. Jugez en : 16e, Griezmann et Sissoko échouent sur des arrêts réflexes du gardien turc, Günok ; 20, tête de Griezmann sur une accélération de Coman ; 24, encore une belle frappe de Sissoko et encore un arrêt de Günok ; 36, superbe frappe enroulée mais juste à côté de Griezmann. Mais le repos fut cependant atteint sur un score vierge de 0-0.

Coup-franc. Moins tranchante mais toute aussi dominatrice dans la possession et dans les intentions, l’équipe de France se heurta à une défense turque très regroupée. Elle dut même se faire quelques frissons sur un coup France de Tosun (49e) et sur une contre-attaque conclue par Tufan (59e) heureusement par une frappe dans les nuages. Malgré ce danger turc, c’est en toute logique que Giroud planta sa tête qui permettait à la France de mener au score. D’autres occasions se présentèrent mais sans succès. Et c’est sur un coup-franc -les Turcs en sont spécialistes- remarquablement tiré que Hayhan devançait toute la défense française donnant ainsi l’égalisation à ses couleurs (81e).




Le score allait en rester là malgré une ultime occasion bleue. Dommage car cette équipe de France avait, contrairement à vendredi dernier contre l’Islande- fait honneur à ses deux étoiles de championne du monde.


 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb