France Sport

Tour de France : Riblon, héros de l'Alpe-d'Huez

Publié le  Par Gaspar S.

image article

Petit Brun - flickr

L'une des étapes les plus prestigieuses de ce centième Tour de France a été remportée par Christophe Riblon. Après un superbe mano a mano à distance avec Tijay Van Garderen, le coureur de l'équipe AG2R offre à la France sa première victoire sur ce Tour 2013. Froome reste bien-sûr en jaune.

Riblon comme Rolland en 2011

 

À quelques jours de l'arrivée nocturne sur les Champs, les Français ont ouvert leur compteur... et de quelle manière ! Christophe Riblon s'est offert une victoire de prestige au terme d'une des étapes les plus rudes de cette centième édition du Tour de France. Le natif de Tremblay-lès-Gonesse (Seine-Saint-Denis) a fait partie de l'échappée des neuf coureurs qui a lancé les hostilités après 14 kilomètres de courses. Après l'explosion du groupe dans les pentes de la première ascension de l'Alpes-d'Huez – le sommet hors catégorie a été gravi deux fois aujourd'hui –, le coureur de l'AG2R a fait bande à part en tête de la course en compagnie de l'espoir américain Van Garderen. Victime d'une sortie de route dans la descente, Riblon a perdu d'importantes secondes sur le coureur de la BMC. Dans les derniers lacés de ce col de légende, les deux hommes se sont livrés à un duel des grands jours. Distancé, Riblon est revenu au train sur un Van Garderen exsangue dans les deux derniers kilomètres de la deuxième escalade de «l'Alpe». Une attaque fulgurante a ensuite propulsé le Français sous le portique d'arrivée. Le coureur pouvait lever les bras pour célébrer la plus belle victoire de sa carrière. Après le succès de Rolland en 2011, les tricolores s'affirment que les maîtres de l'Alpe-d'Huez – à défaut de pouvoir s'approcher du podium dans le classement général...

 

Les outsiders, incapables d'attaquer Froome dans l'Alpe

 

La grande offensive des concurrents de Froome n'a pas eu lieu. Certes, une fois de plus, et avec un certain courage, Alberto Contador a tenté sa chance dans la descente qui a suivi la première montée vers l'Alpe-d'Huez. Avec son compère Roman Kreuziger, il a faussé compagnie au groupe des favoris. Contador a compté quelques dizaines de secondes d'avance, bien insuffisantes pour éloigner Froome au moment d'aborder la dernière montée vers le somment de l'Alpe. Cadel Evans, décidément dans un mauvais tour, avait déjà perdu pieds plus tôt dans l'étape. À 10 kilomètre de l'arrivée, Froome, qu'on pensait moins en forme que les jours précédents est de nouveau passé à l'offensive, parfaitement appuyé par Richard Porte, son lieutenant. Seuls Quintana et Purito Rodriguez – dans un bon jour – ont réussi à suivre le maillot jaune. Les deux hommes l'ont même distancé dans les derniers kilomètres d'ascension afin de grappiller du temps dans la lutte pour la seconde place au général. Contador, derrière, perd à nouveau près de 2 minutes sur Froome. L'Espagnol, qui pointe désormais à plus de 5 minutes de Chris Froome est maintenant talonné par Nairo Quintana, qui pourrait lui chiper la seconde place du général dans l'étape du Grand-Bornand de demain.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb