France Sport

Belgique-France : les bleus ne sont «pas favoris» contre les diables rouges

Publié le  Par Gaspar S.

image article

Kmeron - flickr

L'équipe de France de football, qui reste sur trois défaites consécutives, affronte les Belges, ce 14 août à Bruxelles, pour un match amical.

Le match n'aura rien d'une partie de plaisir pour les bleus. Tous les commentateurs l'affirment aujourd'hui. L'équipe de Belgique est en pleine progression. Ses joueurs, souvent jeunes et talentueux, exercent désormais dans de grands clubs européens, notamment anglais, dans lesquels ils se voient confier d'importantes responsabilités. Mieux, en équipe nationale, ils pratiquent un jeu cohérent et solidaire.

 

Le football français, lui, est en difficulté. Elle est désormais loin cette époque où des joueurs, comme Zidane, pouvaient prendre le jeu français à leur compte et écumaient les places de choix dans les plus grandes écuries européennes.

 

Pour mémoire : Ribéry et Benzema devant la justice pour les suites de l'affaire Zahia.

 

Franck Ribéry, coincé sur son flanc gauche, n'a jamais été aussi performant avec les bleus qu'avec Munich – club dont il avait rappelé en 2012 qu'il était pour lui «plus important que l'équipe de France»... Par ailleurs, les attaquants français – comme Benzema – ne sont plus en réussites. Enfin, des problèmes comportementaux, qui trouvent leurs sources dans des raisons extrasportives, ont coupé les bleus du public français depuis de longues années maintenant.

 

Bref, face aux Français, «les diables sont favoris». Didier Deschamps le dit lui-même. D'autant que l'effectif de son équipe est instable. Ainsi, Éric Abidal, absent des terrains depuis plus d'un an fait son retour en défense centrale. Samir Nasri, absent depuis de longs mois également et sujet, lui aussi, à 26 ans, a des problèmes de discipline et de civisme, devrait rentrer sur la pelouse en court de match.

 

L'équipe de Belgique a aussi – avec, par exemple, Eden Hazard – son lot d'immaturité. Mais avec Fellaini, Kompany ou Courtois, dans les buts, les diables rouges bénéficient d'une équipe ambitieuse et cohérente dont les derniers résultats pourraient en faire l'épouvantail de la prochaine Coupe du monde et un coriace adversaire pour l'équipe de France dès ce soir – à moins d'un an d'un Mondial pour lequel les hommes de Deschamps sont loin d'avoir assuré leur qualification.

 

Pour mémoire : Brésil-France : les Brésiliens enterrent leurs vieux démons.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb