France Sport

France-Ukraine : les Bleus devront s’arracher pour espérer voir le Brésil

Publié le  Par Antoine Sauvêtre

image article

korobokkuru - flickr

Battue vendredi à Kiev (2-0), l’équipe de France de football doit s’imposer par trois buts d’écart ce soir pour espérer voir le mondial 2014 au Brésil. Scepticisme du côté des supporters et envie d’en découdre pour les Bleus.

Il y a 15 ans, la France pouvait se vanter de battre le Brésil à plate couture en finale de la Coupe du Monde. Aujourd’hui, les Bleus sont à deux doigts (buts ?) de ne pas se rendre au pays du ballon rond, qui organise la compétition reine en 2014. Après la défaite au match aller des barrages face à l’Ukraine (2-0), l’espoir de voir l’équipe de France se qualifier pour le mondial brésilien s'est réduit comme une peau de chagrin. Pour se qualifier, la France devra gagner au Stade de France par trois buts d’écart.
 

Si elle y parvient ce sera un véritable exploit. D’une part, parce qu’en dehors des joueurs et du sélectionneur, peu de gens croient encore à une qualification. Le sondage réalisé par L’Equipe sur son site internet montre que 62% des internautes n’y croient plus. D’autre part, parce que, dans l’histoire du football européen, aucune équipe n’a réussi à remonter un tel écart lors des barrages.
 

Mais les joueurs n’ont heureusement pas abandonné. Si quelques supporters et commentateurs – Pascal Praud sur I-Télé – dénoncent un manque d’envie et de hargne, les Bleus, eux, tiennent un discours de battants. « Le couteau entre les dents » pour Mamadou Sakho, « beaucoup de rage » pour Olivier Giroud. Le sélectionneur Didier Deschamps appelle à « un match total, hors-normes. »
 

Côté stratégie, « DD » pourrait modifier son schéma de jeu et changer son 4-2-3-1 par un 4-3-3. Seule certitude en défense, Laurent Koscielny, expulsé vendredi, ne sera pas sur le terrain. Raphael Varane devrait être suffisamment en forme pour le remplacer. Eric Abidal, lui, pourrait perdre sa place au profit de l'ancien parisien Mamadou Sakho. A droite, Mathieu Debuchy, peu à son aise à Kiev pourrait être remplacé par Bacary Sagna. Au milieu de terrain, Pogba et Matuidi devraient rester à leur poste respectif. Nasri, titulaire vendredi, pourrait être remplacé par Mathieu Valbuena ou par Yohan Cabaye. Enfin, forcée de marquer au moins trois buts, l’attaque pourrait voir une association entre Karim Benzema et Olivier Giroud, qui n’a jusque là jamais portée ses fruits. Mais quel que soit le talent des joueurs sur le terrain, il leur faudra, avant tout, beaucoup d’envie, principal fait d’armes de leurs adversaires ukrainiens.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb