Hauts-de-Seine (92) Sport

Nanterre, le petit qui surprend la France du basket

Publié le  Par Gaspar S.

image article

dider-straus - flickr

La JSF Nanterre est devenue championne de France au stade Pierre de Coubertin à Paris. Le club, au budget très modeste, n'avait que le maintien comme ambition au début de la saison...

Le 8 juin, Nanterre a réussi ce que d'aucuns qualifient déjà de «plus bel exploit du basket français». En battant Strasbourg sur un score de 83 à 77, Nanterre est devenu champion de France de Pro A alors que nul n'aurait misé sur l'équipe des Hauts-de-Seine en début de saison.

 

Ainsi, le club a remporté le quatrième match, décisif, de la série de rencontres prévues dans cette finale face à Strasbourg. Les Alsaciens avait remporté le premier match, avant de se faire battre à trois reprises par les joueurs de Nanterre.

 

Trois points

 

Dans ce dernier match, David Lighty, sacré meilleur joueur des phases finales, Stephen Brun, Marc Judith ou le jeune Jérémy Nzeulie se sont particulièrement distingués au sein d'une équipe qui a imposé un rythme toujours soutenu à son adversaire. Les joueurs de Nanterre ont été particulièrement adroits à trois points.

 

La JSF Nanterre, doté de 2,6 millions d’euros, possède l'un des deux budgets les moins élevés du championnat de France de Basket. Sa salle, le palais des sport de Nanterre est la plus petite de l'élite, avec seulement 1 594 places.

 

C'est d'ailleurs en raison de l'étroitesse de ses locaux que Nanterre a dû disputer ses matchs de finale à Paris, au gymnase Pierre de Coubertin. Le club s'était qualifié in extremis pour les phases finales du championnat de France en finissant huitième de la saison régulière.

 

Euroligue

 

Le petit poucet avait ensuite éliminé Gravelines, meilleure équipe de la première phase de la saison, puis Châlon en demi-finale, en surprenant à chaque fois les observateurs. Nanterre – qui succède à Châlon au palmarès – a ainsi décroché son billet pour disputer l'Euroligue la saison prochaine... On imagine mal l'équipe accueillir les matchs de cette prestigieuse compétition ailleurs qu'à Pierre de Coubertin, nouveau théâtre de rêve des joueurs nanterriens.

 

Nanterre, équipe atypique, était encore au dernier niveau départemental en 1987, lorsque Jean Donnadieu avait repris le club en main. L'équipe, entraînée depuis 26 ans par Pascal Donnadieu – fils du président –, avait ensuite remonté un à un les échelons du basket national pour entrer dans l'élite en 2011.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb