Monde Sport

CDM 14 : l’Argentine de Lavezzi attendue au tournant

Publié le  Par Raphaël Didio

image article

Flickr - Thomas Couto

Grande rivale du Brésil, considérée comme l’une des favorites du Mondial l’Argentine va devoir passer l’obstacle Suisse au stade des huitièmes de finale et donner des garanties dans le jeu.

On se demande souvent ce que serait l’Argentine sans Lionel Messi… Serait-elle définitivement plonger dans les abimes ou bien serait-elle peut-être un peu meilleur, car moins tributaire de son génie ? On ne le saura vraiment jamais mais ce qu’on sait pour le moment, c’est que le quadruple Ballon d’Or est dans une forme exceptionnelle. Auteur de quatre des six buts argentins depuis le début de la compétition, la Pulga sait qu’elle devra une nouvelle fois se surpasser. Cette fois, ce seront les Suisses qui vont devoir faire bloc et contrer les assauts de l’Albiceleste.

Agüero blessé et forfait jusqu’à la fin du mondial, c’est le Parisien Ezequiel Lavezzi qui va devoir dynamiser l’attaque des Argentins aux côtés de Messi et Gonzalo Higuain, mais aussi Angel Di Maria, positionné milieu relayeur gauche mais véritable meneur de jeu de la sélection d’Alejandro Sabella. Face à eux, la Suisse devra tenir son rang d’outsider, chose qu’elle n’a pas su faire face à l’équipe de France contre laquelle elle s’est lourdement inclinée (5-2).

Les Argentins à l’expérience ?


A l’exception de Von Bergen, blessé depuis le match contre les Bleus, les Suisses se présenteront avec leur équipe type. Le duo de Napolitains Inler-Behrami au milieu de terrain se chargée de colmater les brèches, tenir la position face à l’armada offensive de l’Argentine mais aussi de faire office de rampe de lancement pour les contre-attaque helvètes. La Suisse a en effet l’habitude de jouer bas, replié et en contre-attaque. Peut-être la bonne solution contre l’Argentine, dont la défense reste le gros point faible.


Mais les Argentins partent avec un net avantage dans ce match. Non seulement l’expérience des uns et des autres pourra faire la différence, mais bien entendu le talent. Sans compter que le stade de Saõ Paulo sera totalement acquis à la cause des Argentins. Une vague bleu-ciel et blanc envahira le stade et 98 % du public soutiendra Lionel Messi. La mission sera ardue pour les joueurs d’Ottmar Hitzfeld. Mais la surprise n’est jamais loin… 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb