Monde Sport

CDM 2014 : le Brésil et l’Allemagne ont rendez-vous avec l’histoire

Publié le  Par Raphaël Didio

image article

Flickr - Nicson Olivier

Le Brésil et l’Allemagne s’affrontent ce soir en demi-finale de la coupe du Monde. Sans Neymar ni Thiago Silva, le Brésil pourra compter sur le soutien de son public pour accéder à la huitième finale de son histoire.

C’est une demi-finale de rêve. Le genre d’affiche qui vous fait relever la nuit. Deux mastodontes du football mondial qui vont donc devoir batailler ferme pour s’adjuger son ticket pour le Maracana, temple du football brésilien. Le Brésil d’un côté, chez lui, pour son Mondial. Sous pression depuis le début de la compétition du fait de la ferveur populaire exacerbée, la Seleção a enfin su relever la tête face à la Colombie, l’un des plus beaux outsiders qu’il nous ait été donné de voir sur ce tournoi. Une victoire 2-1, et des assurances nouvelles quant à la qualité de jeu. Mais les quintuples champions du monde devront faire sans leurs deux stars : Neymar d’abord, touché à une vertèbre et forfait pour le reste du tournoi. Puis Thiago Silva, le capitaine, suspendu pour avoir récolté un second jaune dans ce tournoi.


De l’autre côté, l’Allemagne, la terrible. Triple champion du monde, finaliste en 2002, demi-finaliste en 2006 et 2010 et qui veut regoûter enfin au goût du succès, histoire que l’expression « le football se joue à 11 contre 11 et à la fin c’est l’Allemagne qui gagne » redevienne vrai. Depuis l’Euro 1996, la Mannschaft n’a en effet pas remporté le moindre trophée. Il est alors l’heure de conjurer le sort pour les joueurs de Joachim Löw. Mais bien que solide, l’Allemagne n’a pas non plus offert de très grosses garanties dans le jeu, se contentant de faire le boulot depuis quelques temps. Contre l’Algérie (2-1) et la France (1-0), les Allemands ont été malmenés mais l’expérience de ce groupe, sans compter les qualités individuelles et collectives de chacun ont fait la différence. Surtout, ils peuvent compter sur un excellent Manuel Neuer, impérial dans les buts allemands.


Pronostiquer un tel match est une horreur. Aucune équipe ne semble présenter davantage de forces ou de faiblesses que l’autre, et c’est peut-être avec une petite boule au ventre qu’on sera tenté de suivre cette rencontre jusqu’au bout de la soirée (coup d’envoi à 22 heures). C’est un vrai moment d’histoire auquel on fera face. On imagine déjà le déchirement de toute une nation en cas de défaite qui sera, de toute façon, cruelle.  De l’autre, la joie extatique des vainqueurs nous donnera la chair de poule, tout autant que l’Hino Nacional Brasileiro, l’hymne national brésilien, chanté en cœur par tout un stade, tout un pays, a capella. C’est ce soir qu’on se rendra compte de la beauté du football et de ses fameux ascenseurs émotionnelles. C’est aussi ce soir qu’on se rendra compte que le football est peut-être plus une religion qu’un sport. Bon match à vous !

Compositions probables :

Brésil : Julio César - Maicon, David Luiz, Dante, Marcelo - Fernandinho, Luiz Gustavo - Willian, Oscar, Hulk - Fred

Allemagne : Neuer Lahm, Boateng, Hummels, Höwedes - Khedira, Schweinsteiger - Müller, Kroos, Özil - Klose







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb