Monde Sport

Mondial rugby : des Bleus laborieux

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

FFR

Le Quinze de France a remporté son deuxième match du Mondial japonais face aux Etats-Unis. Mais ce n’est qu’en fin de partie que les Bleus ont pu se libérer.


Contrat rempli pour les Bleus : l’équipe de France a battu, ce mercredi, celle des Etats-Unis 31-9. Un succès net mais obtenu à l’issue d’un match parfois laborieux pour des Bleus qui ont alterné les phases brillantes et les actions inachevées. Et il a fallu attendre le dernier quart d’heure pour que les joueurs de Brunel déroulent enfin. Car à ce moment, les Bleus qui avaient perdu le fil de leur domination de première mi-temps se retrouvèrent soudain à portée d’égalisation des Américains, ces derniers profitant des fautes adverses pour inscrire trois pénalité (12-9).

Lopez, le pied… Tout avait pourtant bien commencé pour les joueurs de Jacques Brunel qui inscrivirent deux essais en dix minutes. Le premier par Huget qui récupérait un ballon de Lopez au-dessus de la défense américaine (6e), le second encore orchestré par Lopez qui, de son magique pied gauche, servait Raka sur l’aile (10e). A partir de ce moment, les Français, bien que maîtrisant la rencontre, se heurtèrent à des Américains devenus combattifs et adroits dans l’art de tuer le jeu. A 12-3 au repos, il n’y aurait pas dû avoir de quoi s’inquiéter. Mais deux pénalités remirent les Américains dans la partie face à des Bleus branchés sur courant alternatif, les quelques belles intentions (ah, cette percée de Guitoune…) étant trop souvent gâchées par des imprécisions.

Serin dynamique. Heureusement, à la suite d’une belle séquence, Serin, très entreprenant dès son entrée à la place de Lopez, lançait Fickou à l’essai (66e) avant que trois minutes plus tard, une rageuse percée de Raka envoyait Serin sous les poteaux. Les Bleus respiraient et aggravaient le score par un action collective du pack conclue par Poirot (80e).

Score final 31-9 et bonus offensif en prime ! Mais franchement ce fut parfois laborieux… Et dimanche prochain, il faudra être plus rigoureux face aux imprévisibles joueurs des Tonga.


 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb