Monde Sport

Mondial rugby : Blackboulés par les Anglais…

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

BBC

Apathiques, étouffés, sans réaction, les All Blacks ont été éliminés en demi-finale du Mondial par une impressionnante équipe d’Angleterre.

Non, ce ne fut pas un grand match de rugby. Car pour un grand match, il faut être deux. Et ce samedi, il n’y a eu qu’une équipe sur la pelouse de Yokohama. Celle d’Angleterre qui a complètement étouffé celle de Nouvelle-Zélande pour sans aucune contestation 19-7. Pour un peu, on dirait même que c’est du jamais vu… d’avoir vu des All Blacks apathiques, lents, sans imagination, contraints pendant 80 minutes de défendre et d’essayer de refouler le déferlement blanc.

Tout y était. Car en face, le Quinze de la Rose, qui avait déjà provoqué les Blacks en franchissant en forme de V la ligne médiane pendant le haka, agressèrent (dans le bon sens du terme) inlassablement leurs adversaires. Tout y était, tout ce que le rugby moderne peut proposer : agressivité, vivacité, intensité, solidarité, passes au cordeau, coups de pieds en tous genres, récupérations, grattages et, cerise sur le gâteau, une discipline exemplaire, les troupes d’Eddie Jones ne concédant qu’un minimum de fautes.
 

 

Au repos, l’Angleterre menait 10-0 grâce à un essai de Tuilagi après seulement 1’40 de jeu et un drop de l’inévitable Farell juste avant la pause. Mais du fait de la main mise britannique et de l’apathie néo-zélandaise, ce n’était pas, redisons le l’affrontement tant attendu. On se remii à espérer que l’affrontement allait enfin s’équilibrer lorsque les Blacks inscrivirent un essai juste avant l’heure de jeu sur le seul ballon perdu en touche par les Anglais(13-7).

Sans souffle. Mais il n’en fut rien et la pression demeura blanche face à des noirs vraiment pas inspirés et au souffle coupé. A voir leurs visages défaits, usés, marqués par leur incroyable apathie, les Néo-Zélandais comprirent, malgré quelques rares et timides sursauts, qu’ils ne passeraient pas ce dernier carré et ne remporteraient pas un troisième trophée mondial à la suite, blackboulés qu’ils furent par des Anglais au sommet de leur art.

On ne conclura pas sans préciser que les Anglais se virent refuser deux essais, un par mi-temps, le premier logiquement pour un passage à vide, le second pour un en-avant peu évident à voir dans un ruck consécutif à une touche. Mais plus que les décourager, ces deux coups du sort les galvanisèrent encore plus. Gallois et Sud-Africains qui disputeront demain pour la deuxième demi-finale n’ont qu’à bien se tenir …








Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb