Monde Sport

Mondial rugby : l’Afrique du Sud étouffe l’Angleterre

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

RWC

Grâce à sa puissance, à sa défense et à son abnégation, l’Afrique du Sud a maîtrisé l’Angleterre en finale du Mondial de rugby.

Douze ans après son dernier titre, l’Afrique du Sud est devenue, ce samedi, à Yokohama, championne du monde de rugby pour la troisième fois (1995, 2007 et donc 2019). Les Sud-Africains ont dominé l’équipe d’Angleterre 32-12 à l’issue d’un match qu’ils ont totalement maîtrisé.
Trop fautifs. Bien sûr, l’Angleterre, du fait de son succès de la semaine dernière sur les Néo-Zélandais en demi-finale, était donnée favorite face à une équipe sud-africaine réputée peu imaginative et pratiquant u jeu trop fermé et défensif. Mais voilà… Ce samedi, les Anglais n’ont jamais su ou pu pratiquer leur jeu fait de variations tactiques, de puissance et de vitesse. En outre, ils ont été curieusement trop souvent fautifs (cinq pénalités contre eux en première mi-temps), eux qui sont réputés pour leur discipline. Cette impuissance se vérifia d’entrée de match lorsqu’ils subirent la pression des Springboks et ne réussirent pas à rentrer dans le jeu. Il fallut d’ailleurs attendre la vingtième minute pour voir enfin le Quinze de la Couronne s’installer dans les 22 mètres adverses. Mais en vain, la défense des Verts faisant, elle, preuve de beaucoup de lucidité, de force et d’abnégation. Il n’en reste pas moins que la première période, atteinte à 12-6 pour l’Afrique du Sud, fut plutôt fermée. Même scénario en début de seconde mi-temps avec un festival de pénalités d’un côté comme de l’autres : pas moins de six entre la 45e et la 62e minute avec un score de 18-12 qui laissait espérer un meilleur pour les Anglais.
Garcès valide l’essai. Mais il était dit que ce ne serait pas leur jour puisque sur un superbe mouvement le long du flanc gauche, Mapimpi plantait le premier essai (66e). A 25-12, les choses se compliquaient pour les Britanniques. Au passage, on se dit qu’une fois de plus les hommes de la Rose vont maudire ces maudits français, l’arbitre hexagonal, Jérôme Garcès ayant dû recourir à la vidéo pour accorder ce premier essai peut-être précédé d’un léger en-avant... 
Les espoirs anglais s’envolèrent définitivement lorsque Kolbe subtilisa un ballon perdu par les Anglais et fila derrière la ligne pour un deuxième essai. 32-12 (73e) ! Il restait sept petites minutes, le match était plié. En fait, les Anglais avaient joué leur finale contre les Néo-Zélandais…
2003. Le prochain rendez-vous mondial aura lieu en France. Ce sera en 2023


 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb