Faits divers France

Attentat terroriste au marché de Noël à Strasbourg

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

DR

« Le terrorisme a de nouveau frappé » a déclaré Rémy Heitz, procureur de la République de Paris à la suite l’attaque d’un homme mardi soir au centre de Strasbourg.

2 morts (dont un touriste thaïlandais) et une troisième victime en état de mort cérébral et 13 blessés (6 gravement et 6  plus légèrement), tel était le bilan cet après-midi de l’attaque qui a eu lieu, mardi soir, à Strasbourg, peu avant 20 heures, à proximité du populaire marché de Noël en plein centre-ville. Selon le procureur, l’auteur aurait utilisé une arme de poing et un couteau. Il est en fuite et, si la capitale alsacienne est actuellement quadrillée à la recherche du fugitif, le contrôle aux frontières entre la France et l’Allemagne a par ailleurs été renforcée.
Fiché S. Il a été difficile dans un premier temps de considérer cet acte comme attentat terroriste, estimaient les autorités. Le tireur, Cherif C. âgé de 29 ans,  ‘’Fiché S’’ depuis 2016, était en effet bien connu des forces mais essentiellement pour des délits de droit commun avec à son ‘’compteur’’ 27 condamnations en France et en Allemagne et même en Suisse. La première  Il devait d’ailleurs être interpellé mardi matin pour une affaire de tentative d’homicide et d’extorsion mais il n’était pas chez lui lors de l’intervention des policiers de la DGSI et des Renseignements territoriaux. Ces derniers ont trouvé à son domicile une arme et des grenades.
Il semble pourtant qu’il se soit radicalisé au cours des ses derniers séjours en prison en France (libéré en 2015)  et en Allemagne (libéré en 2017) et que son geste ait été dicté par des motivations terroristes. Selon les informations policières, quatre membres de l’entourage du suspect, ses parents et deux de ses frères sont était en garde à vue. Selon des témoins, l’assaillant aurait crié ‘’Allah Akbar’’.a précisé le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, déclarant en même temps : « Le terrorisme a de nouveau frappé. »
720 membres des forces de police et de gendarmerie sont à la recherche de l’individu qui, blessé par des tirs de forces de l’ordre, a pris la fuite en taxi utilisé par la contrainte. A Strasbourg, les cours des écoles maternelles et élémentaires étaient suspendus ce matin tandis que les collèges et lycées devaient assurer normalement les leurs.
Plan blanc. Inscrit dans la loi depuis 2004, le plan blanc a été déclenché. Il permet de déployer le plus de personnel possible pour des besoins liés à l’urgence dans les cas de situations sanitaires d’urgence et de crise.

- Une cellule d’information de la préfecture du Bas-Rhin a été ouverte au 0 811 000 667.
- Une cellule inter ministérielle peut être contactée au 01.43.17.43.17 pour toutes les victimes (physiques o/ou psychologiques) ou les personnes à la recherche d’un proche.

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses


articles liés Les articles liés


Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb