Faits divers France

La famille de Thomas Rauschkolb soupçonne Lelandais

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

Le jeune Thomas Rauschkolb a disparu un samedi soir en sortant de la discothèque Studio54 à Grésy-sur-Aix (Savoie) le 26 décembre 2015. Sa famille soupçonne Nordahl Lelandais.

Effet d'annonce plus que révélation : dans la série des disparitions faisant l'objet d'enquête à cause d'une implication possible de Nordahl Lelandais, celle de Thomas Rauschkolb avait été évoquée assez tôt. S'il est pas du tout avéré que Nordahl Lelandais soit un serial killer (on sait juste qu'il est impliqué dans la mort de Maëlys le 26 août 17 et du caporal Noyer le 12 avril 17), son mode de vie, marqué par l'alcool et la cocaïne, et de rencontres a conduit les enquêteurs à rouvrir des dossiers. Dans deux cas déjà, des jeunes gens disparus ont été retrouvés pendus et l'on a conclu à un suicide. Le site ingeniousmag fait le point sur ces enquêtes (pas totalement mis à jour).
 

Le restaurant-discothèque Studio54, devenu depuis le Pure (photo Google maps).


L'affaire Thomas Rauschkolb commence au restaurant Studio 54 (d'un nom d'une discothèque de New-York, rendue célèbre par ses stars et les abus de drogues diverses) à Grésy-sur-Aix. L'endroit est proche de la rivière le Sarroz qui coule en contrebas. Thomas, 18 ans, est annoncé disparu le dimanche. Les recherches avec une équipe cynophile sont d'abord vaines, on ne le retrouvera en bas, dans la rivière que le lundi. Le journal local, Le Dauphiné fait état de l'événement.


Une des photos du Dauphiné, le dimanche, tandis que les recherches se poursuivent.
 

En 2015, il semble qu'on ait conclu à un accident. Cependant, en mars 2019, le père de Thomas Rauschkolb reçoit par courrier une photo (ci-dessus, en tête d'article) de Nordahl Lelandais prise à la discothèque Studio54 en août 2012, photo publiée par Le Parisien. C'est assez ancien. Cela prouve que Nordahl Lelandais y était en 2012, pas forcément en 2015. Cela renforce la possibilité d'un lien. L'enquête sur Lelandais avait déjà intégré cette disparition.


Plainte pour "meurtre"



Ce mardi 15 octobre, l'avocat de la famille Rauchkolb, maître Bernard Boulloud, a porté plainte contre X pour "meurtre" et a demandé officiellement une autopsie, annonce Le Dauphiné. Il mentionne des éléments nouveaux : « Par exemple, il y a une chaussure qui a disparu, la ceinture qui est restée accrochée à un grillage. »


Ce que le site de Jean-Marc Morandini raconte ainsi :  « A la sortie de la discothèque, Thomas par en direction opposée à l'itinéraire normal et s'engouffre dans une impasse. Au bout de l'allée, il enjambe une barrière comme s'il cherchait à fuir. Dans sa course, il perd une chaussure et tombe 14 mètres en contrebas. Sa ceinture est retrouvée accrochée au grillage côté jardin. Pourquoi l'a-t-il enlevée ? Que craignait-il et que fuyait-il ? On constate des traces sur ses phalanges. » Presque quatre ans après, il est tard pour faire une distinction entre les dégâts causés par la chute de 14 mètres et une éventuelle bagarre. Et avec qui ? Même l'avocat, Bernard Boullod, est prudent, signale FranceInfo.

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses


articles liés Les articles liés


Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb