Paris (75) Culture

Le salon Rétromobile rendra hommage à Berliet

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Berliet

Les camions Berliet ont marqué le 20e siècle. Les premiers modèles furent des voitures. Le salon Rétromobile du 7 au 11 février rendra hommage à Paul, héritier de Marius Berliet.

Du mercredi 7 au dimanche 11 février, au Parc des Expositions, à Paris, le salon Rétromobile, qui célèbre les 120 ans de Renault, rendra un petit hommage à Berliet. La société est née en 1899 et Marius Berlet conçoit d'abord des voitures. Il en parle ainsi, refusant de créer des modèles pour la course, comme le fit Renault : 

« Nous ne sommes pas des constructeurs de monstres. Nous construisons des voitures normales, harmonieuses dans leurs lignes et dans leurs organes, équilibrées dans leur puissance et leur solidité, des êtres sains en un mot. »


Dès la Première Guerre mondiale, les camions Berliet CBA puis des chars sont fabriqués à Vénissieux (Rhône). Puis la production de voitures reprend. Entre les deux guerres, Marius Berliet a deux intuitions : utiliser le gazogène qui permet d'alimenter un moteur à partir du bois et   placer des moteurs Diesel sur les camions. Pendant la Deuxièm Guerre mondiale, pour préserver 6.000 emplois, Berliet fabrique des gazogènes pour la zone Sud mais aussi des véhicules en partie destinés aux Allemands. L'usine est bombardée en mai 1944. Le personnel l'avait évacuée. Marius Berliet, en revanche, est condamné à la Libération et assigné à résidence sur la Côte-d'Azur. Il y meurt en 1949.

Il avait désigné comme héritier son fils Paul, qui reviendra vers 1950 dans l'entreprise. Berliet lance la gamme GLC, GLR, à la silhouette légendaire (100.000 exemplaires) et apporte d'immenses progrès dans les camions de travaux publics, lance le Gazelle aux capacités de franchissement reconnues. En 1965 sort le Stradair à suspension pneumatique... La société rachète Saviem puis devient filiale de Renault en 1974. La Fondation Berliet en garde la mémoire.


Les camions Stradair de 1965.

 


Pratique

Du mercredi 7 au dimanche 11 février 2018, dans les pavillons 1, 2 et 3 du Parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris.

Le salon se tiendra :

  • mercredi 7 février 2018 : 10h-22h
  • jeudi 8 février 2018 : 10h-19h
  • vendredi 9 février 2018 : 10h-22h
  • samedi 10 février 2018 : 10h-19h
  • dimanche 11 février 2018 : 10h-19h

Tarif

  • 20 € par personne sur place
  • 18 € en prévente sur internet
  • Gratuit pour les moins de 12 ans

Un billet est valable pour une seule journée.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb