Paris (75) Culture

Ne pas perdre son temps avec Proust

Publié le  Par Paris Dépêches

image article

Le Musée des lettres et manuscrits déménage ce 15 avril. Vous le trouverez désormais au 222 boulevard Saint-Germain (7ème). Pour fêter l'événement, la maison propose une exposition sur Marcel Proust avec des écrits originaux, des dessins... En tout : 160 documents à voir jusqu'au 29 août.


Contretype de Marcel Proust par Man Ray, vers 1922, d'après un cliché Otto vers 1895-1896.

© Coll.privée/Musée des Lettres et Manuscrits, Paris.



Longtemps, je me suis couché de bonne heure...
Ce 15 avril, on se lève tous pour le nouveau Musée des lettres et manuscrits (qui emménage au 222, boulevard Saint-Germain) et son exposition "Proust, du temps perdu au temps retrouvé".

Pourquoi y aller ?
Car parmi les 160 documents présentés, plusieurs sont inédits. Il y a des lettres, des manuscrits, des dessins, des photographies, des éditions originales. Les pièces couvrent presque toute la vie adulte de l’écrivain, de 1894 à sa mort en 1922. Six d'entre elles avaient déjà été montrées dans l’exposition "Marcel Proust" de la Bibliothèque nationale de France en 1965 mais de nombreuses autres sont exposées pour la première fois et ne figurent pas dans l’abondante bibliographie consacrée à l’écrivain.


Histoire littéraire. L'exposition est une source inestimable sur la vie de l’auteur comme sur la genèse de son grand œuvre. Elle contient des informations précieuses sur la structure de La Recherche, qu’il appelle son "roman plein de malédictions". Proust confie ainsi son peu d’affection pour Swann, ou ses réticences à l’égard de A l’Ombre des Jeunes Filles en fleurs, qu’il trouve "trop fade".


Des mots, des idées.
On découvre aussi de nombreuses considérations de l’écrivain sur la vie, sur l’amitié, sur l’amour (à Léon Bélugou en 1906 : "y a-t-il un amour que la présence de ce qu’on aime n’affaiblisse ?"), sur le temps fugace (à sa mère : "dis-toi que cette lettre est l’expression d’une réalité fugitive qui ne sera plus quand tu la liras") et sur cette "mémoire fatiguée par les stupéfiants".




Musée des lettres et manuscrits

222, boulevard Saint-Germain.
Entrée : 7 euros (tarif réduit : 5 euros). Gratuit pour les moins de 12 ans. Tél.: 01 42 22 48 48.






Ci-contre : Placard d'épreuves corrigées d'"A l'ombre des jeunes filles en fleurs" (1914).
© Coll.privée/Musée des Lettres et Manuscrits, Paris.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb