Paris (75) Politique

1er Mai : en garde à vue pour des photos ?

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

InfoCom CGT

Un photographe de la CGT aurait passé 24 heures en garde à vue après avoir pris des photos de la manifestation du 1er Mai, se plaint l'organisation syndicale.

Il s'appelle Michel... Son nom n'est pas précisé. Sur son site, le syndicat CGT écrit ce jeudi 3 mai...


Mardi 1er mai 2018, Michel, adhérent du Syndicat général du Livre et de la Communication écrite CGT, a été arrêté puis placé en garde à vue pour avoir... pris des photos de la manifestation ! Relâché hier en fin de soirée, il aura passé plus de vingt-quatre heures en cellule. Sa libération doit beaucoup à la solidarité de la profession qui, pour l’exiger, a observé hier soir une heure d’arrêt de travail dans les imprimeries et la distribution, à Paris et en région.


L'information est sous réserve et mériterait d'être complétée, notamment sur les circonstances de cette interpellation...







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb