France Politique

Présidentielle : Eva Joly à Roubaix présente son programme

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Hier Eva Joly était à Roubaix pour décliner son programme présidentiel. Après ses sorties sur le 14 juillet ou le jour férié pour musulmans et juifs, la candidate a voulu recentrer ses propos sur l'écologie, et la transition écologique pour résoudre la crise financière.

Vendredi et samedi, la candidate d'Europe Ecologie, qui stagne à 2% d'intentions de vote, a présenté sa plateforme présidentielle, d'abord en conférence de presse samedi matin, puis lors de son meeting, devant presque 2 000 militants, en fin d'après-midi. Et le maitre mot de son projet c'est un "projet de réconciliation après un quinquennat de divisions", pour "reconciier les français avec la nature et l'environnement".

Et pour cela, l'ancienne juge devenue candidate dévoile une plateforme présidentielle où l'écologie apparait comme "la solution pour l'emploi, la santé et le logement". Car, selon Europe Ecologie, "qu'on le veuille ou non, aujourd'hui l'écologie est la solution". Désireuse de porter "des idées fraiches, et nouvelles en politique", Eva Joly décline un programme très axé sur l'environnemental, avec notamment une insistance sur l'agriculture.

Tout d'abord, la députée européenne compte sur l'écologie, et la transformation écologique, pour résoudre la crise financière, avec par exemple la création d'1 million d'emplois d'ici 2020 avec un investissement massif dans les énergies renouvelables, une sortie du nucléaire d'ici 20 ans, un plan de rénovation thermique d'1 million de logements d'ici 2020, un plan d'investissement dans la transition écologique avec l'aide de la BCE, une taxe carbone sur le pétrole et le carbone, une nourriture 100%bio dans les cantines, la suppression des pesticides dans l'agriculture, la suppression des niches fiscales anti-écologiques ou encore la tarification progressive de l'électricité.

Mais Europe Ecologie n'a pas que des idées en matière environnementale. En effet, au niveau sociétal et économique, mais aussi en matière de diplomatie ou d'institutions, Eva Joly a tenu à marquer sa différence avec les autres candidats :

- Légalisation du cannabis.

- Suppression du mot race dans l'article premier de la constitution.

- Etablissement d'un véritable régime parlementaire.

- Levée du secret défense sur les essais nucléaires dans le Sud Sahara.

- Création d'un vice Premier-Ministre chargé des questions européennes.

- Démilitarisation du pays.

Enfin, en matière sociale et fiscale la candidate verte marque son engagement à gauche : retraite sans décote à 60ans, création de deux nouvelles tranches de l'impôt sur le revenu, remplacement du quotient familial par un crédit d'impôt forfaitaire, augmentation de 50% de tous les minimas sociaux, instauration d'un impôt plancher 17% minimum pour les multinationales, revenu minimum pour les jeunes, suppression de la règle du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux ou encore construction de 500 000 logements par an.

Au-delà de la présentation de son programme, Eva Joly a surtout profité de ce grand rassemblement pour remotiver les troupes et appeler non pas à la logique du vote utile qui la pénalise forcément mais à un vote "du coeur", un "vote juste". C'est d'ailleurs sur cette thématique que la candidate a tenté de livrer hier un discours plus personnel, rempli d'anecdotes, comme sa visite à Fukushima qui l'a visiblement marquée.

Enfin, Eva Joly a abordé une partition plus familière lors de ce meeting, celle de la justice, avec notamment une insistance sur les relations troubles de Nicolas Sarkozy avec l'Afrique, la dérive droitière de sa campagne présidentielle et son programme, "de quel droit Nicolas Sarkozy s'attribue ces valeurs, il a démantelé l'école, la justice, les hopitaux. Sa politique fiscale a été catastrophique", mais aussi l'affaire Bettencourt, qui a connu un sacré rebondissement avec la mise en examen d'Eric Woerth cette semaine à Bordeaux.


 

Pour plus de détails : thérapie de groupe à Roubaix pour Eva Joly.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb