France Politique

Présidentielle : Marine Le Pen fait son show sur France2

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

France2

Le buzz crée autour de l'émission des paroles et des actes a parfaitement fonctionné hier soir, avec plus de cinq millions de spectateurs qui ont assisté à une fuite en avant de la part de la candidate d'extrême-droite.

Elle a beau eu crier, taper du poing, tempêter et gueuler, les responsables de l'émission politique n'ont pas cédé et ont gardé Jean-Luc Mélenchon pour venir débattre avec la candidate du FN qui a donc fait un gros caprice télévisuel hier soir devant près de cinq millions de français. Boudeuse, Marine Le Pen a en effet refusé de débattre avec le candidat du Front de Gauche, ne le jugeant pas assez bien pour elle.

Passons sur le fait que c'est la première fois qu'un candidat à la présidentielle refuse de débattre avec un autre et passons sur le fait que politiquement, Jean-Luc Mélenchon pèse bien plus qu'elle dans la mesure où il dispose de députés, sénateurs, conseilleurs généraux, régionaux et maires, chose qu'elle n'a pas, et qu'il représente plusieurs millions d'électeurs tout en attirant à chacun de ses meetings entre 8 et 10 000 personnes, chiffres dont elle est très loin. L'émission d'hier soir, où Marine Le Pen fut particulièrement faible sur le niveau économique où elle s'est enfoncée considérablement, où elle eut l'occasion de ne pas condamner le régime de Bachar Al Assad et où elle répéta une nouvelle fois tout un arsenal de mesure pour cesser l'immigration, montra une performance assez pathétique de la patronne du FN.

Entre attitude de petite fille gâtée "c'est mon émission", et vantardise infondée "je suis la seule à être capable d'aller au second tour" (allégation totalement fausse à l'heure actuelle), la candidat d'extrême-droite nous a montré les pires facettes de sa personnalités déjà pas très reluisante, en laissant à son adversaire un boulevard pour exposer ses thèses anti Front-National. Le seul vainqueur de cette émission fut Jean-Luc Mélenchon qui put discourir seul et parler des points de programme de l'extrême-droite qui le rebutaient, comme la chasse aux étrangers ou la place des femmes par exemple.


 

Marine Le Pen fut donc mauvaise hier soir, sauf quand elle discourut contre Henri Guaino, car dans cet échange le terme débattre n'est même plus de mise. Tombant d'accord sur le fait que "l'immigration est un problème", le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy aura confirmé hier soir que son champion chassait désormais sur les terres du FN. On aurait presque plus besoin de l'extrême-droite des Le Pen en fait...







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (1)

avatar

tuti

26/02/2012 02:48

Marine n'a pas seulement ignoré Mélenchon, elle a aussi ignoré tous les téléspectateurs qui étaient restés tard pour voir un débat. Si elle n'avait pas le courage d'affronter Mélenchon, elle aurait du prendre ses affaires et quitter le plateau.
Elle n'a pas la carrure pour affronter Merkel et Poutine.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

26/02/2012 02:48

Marine n'a pas seulement ignoré Mélenchon, elle a aussi ignoré tous les téléspectateurs qui étaient restés tard pour voir un débat. Si elle n'avait pas le courage d'affronter Mélenchon, elle aurait du prendre ses affaires et quitter le plateau.
Elle n'a pas la carrure pour affronter Merkel et Poutine.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb